Anciennement la Coupe Rogers

Alcaraz bat Rudd et remporte son premier tournoi majeur

15 septembre, 2022

Photo: CNN

Les Internationaux des États-Unis se sont terminés dimanche dernier en couronnant un nouveau champion à New York. Après un match de championnat palpitant de trois heures et 20 minutes, c’est l’Espagnol Carlos Alcaraz, 19 ans, qui a soulevé le trophée d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois à la suite d’un gain de 6-4, 2-6, 7-6(1) et 6-3 aux dépens du Norvégien Casper Rudd. Ce faisant, il s’est également emparé de la première place du classement de l’ATP Tour. Il devenait ainsi le plus jeune joueur à occuper le sommet.

Au cours des derniers mois, Alcaraz a brillé de tous ses feux et s’est rapidement fait un nom sur le circuit. Avant les Internationaux des États-Unis, il avait dominé sur la terre battue et le ciment, récoltant au passage quatre titres, dont ceux des épreuves du Circuit Masters 1000 de Miami et de Madrid.  

À Flushing Meadows, l’Espagnol a notamment dû livrer trois batailles acharnées avant de se qualifier pour le match ultime. En effet, au quatrième tour, il a eu raison du Croate Marin Cilic en des comptes de 6-4, 3-6, 6-4, 4-6 et 6-3, puis a lutté bec et ongles contre Jannik Sinner en quart de finale. Alcaraz a réussi à venger sa défaite à Wimbledon aux mains de l’Italien en lui infligeant un revers de 6-3, 6-7(7), 6-7(0), 7-5 et 6-3 pour accéder au carré d’as où l’attendait l’Américain Francis Tiafoe. Encore une fois, l’adolescent a dû puiser dans ses réserves pour se débarrasser de son tenace rival et le faire tomber en cinq manches de 6-7(6), 6-3, 6-1, 6-7(5) et 6-3.

Lors du match ultime, Alcaraz a croisé le fer avec Rudd, un adversaire contre lequel il possédait une fiche de deux victoires et une défaite, l’ayant notamment battu lors de la finale de l’Open de Madrid. Rudd connaissait également un très bon été et avait été couronné champion à Gstaad, en Suisse après avoir pris part à la finale de Roland-Garros.  

Tout au long du match, Alcaraz a réussi à conserver une longueur d’avance sur le Norvégien grâce à une sublime performance au service, réalisant 14 aces et gagnant 74 pour cent de ses premières offrandes. Alcaraz a remporté la première manche et s’est imposé dans le jeu décisif du troisième acte. C’est toutefois dans le quatrième engagement que l’Espagnol a vraiment dominé la cinquième tête de série grâce à ses 8 aces et ses 17 coups gagnants pour triompher.  

Pendant la remise des trophées, Alcaraz a parlé de son rêve de remporter le titre d’un tournoi du Grand Chelem et de devenir le numéro un mondial. « C’est quelque chose dont je rêve depuis mon enfance. Être le numéro un mondial, gagner un tournoi du Grand Chelem, les mots me manquent en ce moment. C’était un objectif. Tout le travail que j’ai effectué avec ma famille. »

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse