Anciennement la Coupe Rogers

Brisebois : LE PÈRE DE FÉLIX VEUT UN TOURNOI ATP AU NOM DE SON FILS À QUÉBEC

21 avril, 2022
Felix raises his arms up after a win

Photo : Martin Sidorjak

Dans la famille, Félix Auger-Aliassime est celui qui fait les manchettes, mais cette fois, c’est le paternel Sam qui exprime ses ambitions.

Québec reçoit cette semaine un tournoi junior sanctionné par la Fédération internationale, mais le père du numéro 9 mondial voit déjà plus loin et plus grand.

Il s’agit du retour éventuel du tennis professionnel pour la première fois depuis 2019 à Québec.

« Mon but est que Félix ait un jour un tournoi à son nom », a dit Sam aux médias de Québec, où il possède une académie acquise de Jacques Hérisset et de Jacques Bordeleau.

Bien qu’il soit issu du Centre national de tennis présenté par Rogers de Montréal, c’est au club Avantage de Québec que Félix a appris l’ABC du tennis. Il a toujours gardé un attachement spécial pour cette ville.

On parle ici d’un tournoi international ATP 250 (comme tient Novak Djokovic cette semaine) ou peut-être 500.

Les juniors en provenance d’une dizaine pays ne sont qu’une étape.

« On ne va pas s’arrêter là », assure Sam, appuyé par Jacques Hérisset, monsieur tennis à Québec.

À suivre d’autant plus que le PEPS de l’Université Laval veut construire des installations de tennis !

DEHORS LES RUSSES…

Coup de tonnerre alors que les médias affirment que Wimbledon a interdit la participation des raquettes russes et biélorusses en raison de l’invasion de l’Ukraine.

La Fédération internationale a déjà sévi pour les Coupes Davis et Billie Jean King.

Cela signifierait l’absence, entre autres, de Daniil Medvedev (2e), Aryna Sabalenka (4e), Andrey Rublev (8e).

Bien sûr, l’ensemble des tournois sur herbe du Royaume-Uni feraient de même.

ANDREESCU REVIENT DE (TRÈS) LOIN

Lorsqu’on dit que Bianca Andreescu revient de loin en reprenant l’action à Stuttgart, cela remonte à bien au-delà du précédent match de 3e tour à Indian Wells en octobre dernier.

« J’ai voulu tout arrêter », affirme celle dont la longue inactivité la relègue 121e après avoir été 4e mondiale à la suite de son titre à Flushing Meadows en 2019.

« J’étais constamment stressée et je ne pouvais continuer de la sorte, ajoute Bianca qui a fait une retraite fructueuse au Costa Rica. Je suis plus en paix que jamais », assure-t-elle.

REVOILÀ RAFA

Dans les autres bonnes nouvelles sur les revenants, ajoutez le retour à l’entraînement de Rafael Nadal un mois après avoir quitté les courts à Indian Wells pour soigner des douleurs aux côtes après un début d’année parfait (ou presque) de 20 victoires en 21 matchs.

Après avoir raté les épreuves de Monte-Carlo et de Barcelone, qu’il a remportées de multiples fois, le roi de la terre battue pourrait revenir le 1er mai à Madrid ou la semaine suivante à Rome en vue de Roland-Garros remporté à 13 occasions.

FERNANDEZ CONFIANTE

Porte-étendard du Canada pour les Finales de la Coupe Billie Jean King en novembre, Leylah Annie Fernandez voit grand.

« Si Bianca est en santé, le Canada sera une équipe redoutable », assure-t-elle.

Fernandez at the Billie Jean King Cup
Photo : Joe Ng

PAS DE BATAILLE POUR LA COUPE DAVIS

La France retire sa candidature pour la présentation des Finales 2022 de la Coupe Davis parce que le dossier est trop compliqué et que cela coûterait trop cher.

Valence, en Espagne, est maintenant seule sur les rangs et en excellente position de négocier au rabais.

ASHLEIGH REVIENT… AU GOLF

Comme prévu, la retraite encore toute récente de la numéro un Ashleigh Barty aura été brève. Elle effectuera un retour au… golf.

Elle sera de la formation internationale dirigée par Ernie Els face à Équipe USA avec Fred Couple à sa barre les 30 juin et 1er juillet au club The National, au New Jersey, appartenant à Donald Trump.

Il s’agit d’une compétition de célébrités. Michael Phelps, Oscar De La Hoya et Ben Roethlisberger sont aussi inscrits.

Le golf d’Ashleigh est en amélioration constante. Elle a réduit sa marge d’erreur à quatre pendant la pandémie et vient de gagner le championnat de son club avec les conseils de son fiancé, un apprenti pro de la PGA.

COUP DE CŒUR PAR EXCELLENCE

Le prix va à la Belgique en Coupe Billie Jean King. Gagnante par défaut devant la Biélorussie disqualifiée pour ses liens avec la Russie, les joueuses ont remis en entier le chèque de 56 666 $ aux victimes en Ukraine.

BÉBÉ SHARAPOVA

Ex-numéro un, Maria Sharapova annonce être enceinte en cette semaine de son 35e anniversaire de naissance.

« Attendons-nous à un record de décibels dans la salle d’accouchement ! », d’écrire un sarcastique lecteur de L’Équipe

Photo : @Mariasharapova Instagram
Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse