l’Omnium Banque Nationale, anciennement la Coupe Rogers

BRISEBOIS : L’OMNIUM BANQUE NATIONALE PLUS RELEVÉ QUE LES JEUX OLYMPIQUES

23 juillet, 2021
Team Canada and Leylah Fernandez clapping hands with her team

Photo : Srdjan Stevanovic/Starsportphoto ©

« L’APPRÉCIATION NATURELLE DES JOUEUSES ENVERS MONTRÉAL », déclare Eugène Lapierre

À la veille du début des Jeux olympiques, la liste officielle des participantes à Tokyo a été dévoilée et si on la compare à celle du tournoi de Montréal, l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers obtient la médaille d’or pour la participation de l’élite féminine.  

En effet, 18 des 20 premières de la WTA, y compris le trio de tête Ashleigh Barty, Naomi Osaka et Aryna Sabalenka seront au Stade IGA du 7 au 15 août, tandis que seulement 15 du Top 20 évolueront à Tokyo.

Parmi les absentes au Stade IGA se trouvent Simona Halep (10e et blessée depuis des mois) et Serena Williams (16e). Par contre, Sofia Kenin (4e), Bianca Andreescu (5e), Victoria Azarenka (14e), de même que l’ex-numéro un mondiale Angelique Kerber (21e) et Coco Gauff (25e) seront de la partie.

LES J.O. UN PLUS POUR LE TENNIS

Pour un regard bien avisé de la situation, qui de mieux placé qu’Eugène Lapierre, directeur du tournoi de Montréal ?

« Il faut conclure que l’épisode pandémique des Jeux olympiques n’aura pas donné justice à cet événement auquel tous les athlètes devraient participer avec fierté. Il y a plusieurs facteurs qui ont rendu la participation des meilleures joueuses du monde moins attrayante », analyse Eugène.  

Les inconvénients sont plus nombreux que les incitatifs, faut-il reconnaître, et il les identifie.  

– Le retour (lire détour) en Asie une semaine seulement entre la saison européenne et la saison nord-américaine.

– Le tournoi olympique ne distribue pas de points pour le classement WTA (ou ATP) et pas de bourses non plus.

– L’anticipation d’un confinement sévère qui ne permettra pas aux athlètes de sortir, de voir la ville, de visiter.

– L’impossibilité de côtoyer les athlètes des autres pays et des autres sports et d’assister aux autres compétitions.

– La crainte d’être plus vulnérable au virus dans un pays qui connaît une lourde quatrième vague.

« Compte tenu de ces facteurs, une participation de 15 sur 20 (chez les files) n’est peut-être pas si mauvaise finalement. Mais souhaitons 100 % de participation aux Jeux de 2024 de Paris parce que les Olympiques vont toujours représenter une formidable fenêtre pour la promotion de notre sport à l’échelle planétaire », déclare-t-il.

MARQUE DE  GRATITUDE 

Mais au sujet de Montréal, Eugène Lapierre voit une belle marque de reconnaissance de la part des joueuses.

« Tout ça met quand même en lumière l’appréciation naturelle des joueuses de la WTA envers le tournoi de Montréal… et l’inscription de 18 des 20 meilleures du monde à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers en est une éclatante démonstration.  Toutes les joueuses en santé prévoient de venir jouer au Stade IGA dans quelques semaines. »

« Elles se savent appréciées des amateurs de Montréal, records d’assistance à l’appui, et elles nous le rendent bien », termine monsieur Lapierre.

CE QU’IL FAUT AUSSI SAVOIR 

Toujours une des présentations les plus regardées des Jeux olympiques, les cérémonies d’ouverture seront présentées de 6 h 30 à 10 h 30 vendredi à Ici Radio-Canada avec reprise en soirée entre 18 h 30 et 22 h.

Le tennis sera au petit écran dès samedi.

Photo : Équipe Canada

Radio-Canada propose 370 heures de diffusion olympique et RDS, 420.

Encourageons Leylah Fernandez et Félix Auger-Aliassime en simple, de même de Gabriela Dabrowski et Sharon Fichman en double !

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse