Anciennement la Coupe Rogers

Brisebois : Une pluie d’éloges pour Eugène Lapierre

7 octobre, 2022

Photo : Pascal Ratthe

C’est bien davantage qu’un changement de direction qui survient à la barre du tennis. Eugène Lapierre marque la fin de la plus longue tradition, tous sports confondus. 

Faisons le tour des grands sports professionnels à Montréal.  

Sam Berger a été propriétaire des Alouettes pendant 13 ans. John McHale, président fondateur des Expos durant 18 ans. Bien sûr, on n’a pas oublié Sam Pollock et ses neuf coupes Stanley. Il a passé 14 ans comme directeur général du Canadien.  

Eugène les surpasse tous avec ses 22 ans à titre de directeur de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers, en plus d’être vice-président principal de Tennis Canada. 

Pour lui, il s’agit d’une retraite en demi-teinte puisqu’il restera pendant deux ans « conseiller spécial » du président Michael Downey. 

Pour le remplacer à la direction du tournoi, qui de mieux que Valérie Tétreault, une joueuse de haut niveau et la directrice exceptionnelle des communications de Tennis Canada. 

Voici donc un résumé des hommages qu’on a rendus à Eugène Lapierre, en commençant par ses propres commentaires. 

Eugène Lapierre

Chers membres de ma famille du tennis québécois. 

Après une trentaine d’années à Tennis Canada, dont 22 à la direction des Internationaux de tennis du Canada à Montréal, j’ai choisi de passer le flambeau. Il s’agira d’une semi-retraite puisque je demeurerai consultant chez Tennis Canada pour une paire d’années sous le titre ronflant de « conseiller spécial du PDG ».  

Sachez seulement que je souhaiterais surtout m’employer à un truc qui me tient beaucoup à cœur, soit la promotion de la pratique du tennis à l’année au Québec, de façon abordable et surtout à la faveur des jeunes.

Pour revenir à ce flambeau, nous avons tous la chance qu’il se retrouve entre les mains de ma collègue Valérie Tétreault. À 34 ans, Valérie possède déjà toute l’assurance, le jugement et le leadership voulus pour prendre la relève. Ancienne athlète ayant atteint la 112e place du classement mondial, elle nous a depuis longtemps démontré qu’elle était une communicatrice de premier ordre. Valérie sera la première femme à diriger notre tournoi montréalais depuis sa toute première présentation en 1980 et je lui souhaite une longue et sereine carrière. 

Valérie sera épaulée par Richard Quirion, dont le rôle s’accroît à la direction des opérations, ainsi que par notre très solide équipe de Montréal à laquelle s’ajoutent la cheffe des revenus et du marketing, Anne Belliveau, la cheffe des finances, Marie-Renée Boisclair, et bientôt le ou la responsable des ressources humaines. Inutile de dire que cela représente une formidable dose d’influence supplémentaire du bureau de Montréal au sein de Tennis Canada. Il me faut aussi mentionner que Valérie sera parrainée par mon collègue Gavin Ziv le temps de se familiariser avec ses nouvelles fonctions, particulièrement en ce qui a trait à ses futures tâches internationales. 

Une petite page de la grande histoire du tennis québécois se tourne, une histoire dont vous avez tous et toute écrit de grands bouts. Ce qui est cool c’est de voir où on est rendu… et de savoir que l’avenir est carrément radieux. 

Réjean Genois 

 Grâce à sa passion du tennis, à sa vision particulière et à son talent pour relever les défis, Eugène Lapierre et son équipe ont fait de Montréal l’un des tournois favoris des joueurs et des joueuses des circuits ATP et WTA. 

Sous son leadership, le tournoi de Montréal est devenu un grand et formidable happening pour les amateurs de tennis de tout le Québec. 

On a beaucoup parlé du BIG 3 des joueurs du circuit ATP dernièrement… S’il existe un BIG 3 chez les directeurs de tournois des circuits ATP et WTA, c’est certain que mon ami Eugène y occupe une place. 

Mission accomplie. 

Louis Borfiga

Même loin de Montréal, j’ai un léger pincement au cœur ; je ne peux être insensible à cette annonce.  

Eugène, c’est le tournoi de Montréal, c’est le tennis québécois, c’est le tennis canadien. 

Côtoyer Eugène, c’est progresser, s’enrichir, devenir meilleur ! 

Il a pris une grande part dans l’essor du tennis canadien. C’est un passionné de notre sport.  

Tel un grand visionnaire qu’il a toujours été, il a remarquablement préparé sa suite. 

Dans ses nouvelles fonctions, il continuera à aider son sport qu’il aime tant. 

Merci Eugène ! 

John Beddington

Je suis à la fois triste et heureux de lire qu’Eugène quitte la direction de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers à Montréal. 

Triste parce que c’est la fin d’une époque, mais heureux parce qu’Eugène a mérité une pause de la ligne de front, mais restera investi en tant que conseiller très expérimenté. 

Ce qu’il a accompli au cours des deux dernières décennies en tant que directeur de tournoi, avec des responsabilités croissantes pour le sport du tennis et pas seulement au Québec, est remarquable. 

Sa passion pour le tennis est restée forte tout au long et il était constamment préoccupé par la croissance future du sport et l’encouragement des jeunes. 

Richard Legendre

Une grosse page se tourne. 

Pendant 22 ans, il faut le faire, Eugène a maintenu le tournoi de Montréal au sommet de la hiérarchie mondiale à une époque où la compétition était plus féroce que jamais ! 

Eugène a fait preuve d’intelligence, de créativité et de dévouement pour constamment améliorer la qualité de présentation du tournoi et des installations du stade. 

Il a eu l’idée géniale de construire des terrains de terre battue au deuxième étage et ainsi faire de Montréal le Centre national d’entraînement de Tennis Canada. 

Et enfin, il a fait de Montréal un des tournois préférés des meilleurs joueurs et joueuses du monde ! 

Si le tennis québécois connaît un tel succès sur la scène internationale, avec des Leylah, Félix et compagnie, c’est beaucoup grâce à la contribution de plus de trente ans d’Eugène Lapierre. 

Ouais. Une grosse page se tourne et je me sens un peu nostalgique. 

Alain Faucher

Oui, Eugène a joué un rôle primordial pour le tennis au Québec et au Canada, mais particulièrement pour la ville de Granby en permettant en 1995 de reprendre l’organisation de tennis professionnel avec le Challenger de tennis BN de Granby maintenant les Championnats BN de Granby. 

Il a toujours appuyé le comité organisateur et l’équipe de bénévoles en étant présent et en ne perdant jamais une occasion de parler de sa ville natale dont il est très fier. 

Son nouveau rôle de retraité lui permettra de continuer à appuyer l’implantation du nouveau tournoi WTA 250 dont la première édition a démontré que Granby est capable de relever les défis qu’on lui propose. 

Bonne retraite à notre ami Eugène et succès dans ses projets de continuer à favoriser la pratique du tennis chez nos jeunes. 

Martin Laurendeau

Eugène aura été un « leader silencieux » à sa façon discrète et respectueuse envers tous. Il arrivait à déléguer et à laisser le plancher aux employés en leur donnant un énorme vote de confiance, mais il dirigeait tout le monde de manière efficace, sans trop pousser, sans trop s’imposer. Comme un superviseur de tour de contrôle, il sait que les pilotes sont formés, responsables et professionnels et il coordonne tout ça calmement pour qu’à la fin de la journée, tout se soit bien passé, dans une harmonie totale et sécuritaire. 

Même dans certains moments chauds, Eugène restait calme comme lui seul en était capable. Il avait une solution à tout ! Sa seule présence était réconfortante, car il émanait de lui ce calme et cette sérénité dignes d’un très grand chef de file. 

Son impact envers le tennis au Québec et au Canada est considérable à tous égards et il semble qu’il ne soit pas encore fini ! 

Jean-François Manibal

J’ai eu le bonheur et le privilège de travailler de très près avec Eugène, à Tennis Québec, pendant plus d’une dizaine d’années. Cette relation professionnelle s’est heureusement poursuivie par la suite pendant plus de 30 ans alors qu’il a fait le saut chez Tennis Canada. Pendant toutes ces années, j’ai côtoyé un homme passionné, dévoué, créatif, généreux et surtout fidèle à ses origines québécoises. Tout en développant le tennis à travers le pays, notre ami Eugène a toujours porté une attention toute particulière aux besoins de développement de notre sport au Québec.  

Son soutien indéniable a permis à Tennis Québec de devenir la référence au pays.  

Je ne peux que remercier infiniment l’ami et le collègue qui a permis à notre sport de connaître une telle croissance. 

Tom Tebbutt

Eugène a toujours été très accessible aux journalistes, ce qui est une grande qualité. 

Quand j’ai été admis au Temple de la renommée sur le Court central du Stade IGA cet été, j’ai essayé de m’habiller correctement — et Eugène s’est présenté en jeans. 

Je l’ai taquiné et on a rigolé. Eugène a été, de loin, le plus cool de tous les directeurs de tournois du… monde. 

Il a un excellent sens de l’humour et je vais m’ennuyer de toutes les conversations qu’on avait dans son bureau. 

Mes meilleurs vœux au petit gars de Granby. 

Valérie Tétreault 

Bien sûr que succéder à Eugène représente un immense honneur, le tennis ayant toujours été au cœur de sa vie. Je suis très consciente des très grandes chaussures que j’ai maintenant à remplir. 

Je me souviens de l’invitation qu’il m’avait accordée pour le tournoi de 2010. Faut croire que la défaite devant Marion Bartoli m’avait rapprochée de la… retraite. Un an plus tard, je joignais l’équipe des… communications.  

Eugène est quelqu’un d’authentique et de généreux de son temps pour tout le monde. 

Merci, Eugène, d’avoir été un leader inspirant. Je tente de faire la même chose. 

Sylvain Bruneau

Eugène se distingue par son leadership d’exception. Il a été un directeur de tournoi hors pair et une personne formidable. Je n’ai que du respect pour lui. 

François Godbout

Oui, on perd un bon homme. 

Il connait le tennis mieux que quiconque, et de fond en comble. Il lui a consacré sa vie. 

Il a su démontrer les bienfaits que le tennis peut offrir à chacun et à la collectivité, grâce à sa passion, sa compétence, sa franchise et une séduisante modestie. 

Nous lui devons tous un merci immense.

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse