Anciennement la Coupe Rogers

Cette fois, Sinner est resté à plat

11 août, 2022

Mathieu Belanger/Tennis Canada Pablo Carreno Busta

La planète tennis est habituée à le voir remonter la pente après avoir perdu le set initial. Il l’a même fait à Montréal contre Adrian Mannarino. Face à l’Espagnol Pablo Carreno Busta, le truc du jeune Italien de 20 ans, Jannick Sinner, n’a vraiment pas fonctionné.

Il a été battu sèchement par son rival de 31 ans, 23e joueur mondial, sur la marque décisive de 6-2 et 6-4.

Pas une seule fois, Sinner (7e) n’a obtenu de balle de bris. Pas la moindre fois en 84 minutes de jeu ! Avec de telles statistiques, il était normal que Carreno Busta accède sans peine aux quarts de finale.

Six fois titré dans les tournois ATP au cours de sa carrière, l’Espagnol a soulevé trois trophées sur ciment, ce qui paraît une bonne indication de sa polyvalence et de sa compréhension des failles de ses rivaux. Jeudi soir, Sinner en avait beaucoup et le vétéran en a pleinement profité.

« Je ne peux pas dire que j’offre le meilleur tennis de ma vie, puisque j’ai déjà atteint la demi-finale des Internationaux des États-Unis, a précisé l’Espagnol. Mais c’est certain que je joue bien et que je suis satisfait. »

Depuis le début du tournoi, Carreno Busta n’a séjourné que 3 h 35 min sur le terrain, bien moins que tous les quarts de finaliste en lice.  

On le verra à l’œuvre vendredi soir contre un autre phénomène de 20 ans, le Britannique Jack Draper.

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse