l’Omnium Banque Nationale, anciennement la Coupe Rogers

Cox: Beaucoup d’action sur le circuit

24 mai, 2019

Plus Nick Kyrgios dégringole dans les classements de l’ATP — il occupe actuellement le 36e rang —, plus son comportement nous laisse perplexes.

Au début du mois, à Rome, l’enfant terrible australien s’en est pris à Rafael Nadal et à Novak Djokovic. Il reproche à Nadal d’adopter une attitude très différente quand il gagne et quand il perd.

« Nous sommes diamétralement opposés, littéralement aux antipodes », déclarait Kyrgios.

Au sujet de Djokovic, Kyrgios a fait l’éloge du talent du Serbe et de son statut parmi les « meilleurs de tous les temps », puis a tiré à bout portant sur Djoko, qui n’a jamais battu l’Australien en deux rencontres.

« Je suis désolé, mais si tu ne peux pas me battre, tu n’es pas le meilleur de tous les temps », a-t-il dit.

Krygios a qualifié les célébrations d’après-match de Djokovic de « ridicules » et croit également que le Serbe a un « besoin obsessif d’être aimé ».

« Il veut être comme Roger (Federer) », affirmait Kyrgios.

Kyrgios a été disqualifié au début de la troisième manche de son match contre Casper Ruud à l’Open d’Italie. L’Australien de 24 ans s’est offusqué du fait que les amateurs se déplaçaient pendant qu’il servait et a ensuite commis plusieurs infractions, notamment en lançant sa raquette, en donnant un coup de pied dans une bouteille d’eau et en lançant une chaise sur le terrain. Il a d’ailleurs écopé d’une amende de 30 000 $, s’est vu confisquer environ 40 000 $ de sa bourse et a perdu 45 points de classement avant de faire une sorte de mea culpa.

« Les émotions ont eu raison de moi », a-t-il publié sur son compte Instagram. « Vraiment dommage que ça se soit terminé par une disqualification. Désolé, Rome, à la prochaine, peut-être. »

Ruud était heureux d’accéder au tour suivant, mais pense que Kyrgios devrait être suspendu pour six mois.

« Tu ne peux pas agir de la sorte et continuer à jouer », mentionnait-il.

Puis, Kyrgios s’est rendu à Londres et au All-England Club, quelques jours avant Roland-Garros, pour frapper des balles avec Andy Murray alors que ce dernier se remet d’une opération à la hanche. Ils ont joué sur un terrain de terre battue verte, plus convenable que le gazon pour la préparation de Kyrgios en vue du tournoi parisien. Par la suite, Kyrgios a complimenté le All-England Club tout en critiquant Roland-Garros.

« Comparé à cet endroit, Roland-Garros, c’est nul. Carrément nul. »

Dieu seul sait ce que Kyrgios dira ou fera le jour où il sera exclu du Top 100.

Il semble que les chances soient bonnes de voir Murray à Wimbledon cette année, ne serait-ce que pour l’épreuve du double.

Au début de mai, Murray a révélé au Times de Londres que sa réadaptation après l’opération à la hanche s’était mieux passée que prévu.

« Je ne ressens pas de douleur », se réjouissait-il. « Je suis plutôt convaincu que je pourrai jouer en double. »

Murray a confié qu’une de ses sources d’inspiration était l’Américain Bob Bryan, vedette du double qui a subi une opération semblable l’an dernier.

« Je peux regarder Bob Bryan et dire, vois ce qu’il a fait. Il fait partie du Top 3, Top 4 du monde. »

On ne sait pas avec qui Murray pourrait former équipe, mais il serait surprenant que ce soit avec son frère aîné, Jamie, qui est actuellement le huitième joueur mondial de double.

« Ce sont les meilleures années de ma carrière et si je dispute Wimbledon avec quelqu’un qui n’a pas frappé une balle en huit mois, c’est comme si je renonçais à l’une de ces années », faisait remarquer Jamie Murray, qui continuera vraisemblablement à évoluer aux côtés de Bruno Soares.

Il devient évident que la magnifique carrière de Federer tire à sa fin.

Ses partisans devraient donc profiter de toutes les occasions pour le voir jouer en personne pendant qu’ils le peuvent encore.

Les organisateurs de tournois le savent aussi, évidemment. Et lorsque Federer a décidé de participer à l’épreuve de Rome pour la première fois depuis 2016, les responsables de l’Open d’Italie ont augmenté les prix des billets. En fait, ils les ont doublés, ce qui n’a pas plu à Federer.

« C’est comme s’ils avaient voulu récompenser les amateurs qui s’étaient procuré leurs billets tôt, ce qui est un peu étrange », a-t-il commenté. « J’espère simplement qu’ils sauront que je suis vraiment heureux d’être ici. Il va y avoir de bonnes foules, et, je le souhaite, une très bonne ambiance. »

Cette controverse au sujet des prix a toutefois perdu de l’importance lorsque Federer a été contraint de se retirer avant son quart de finale contre Stefanos Tsitsipas en raison d’une blessure à la jambe droite. Cette blessure ne l’a cependant pas empêché de se diriger vers Roland-Garros pour la première fois en quatre ans.

Photo: Joe Murphy/USTA

Même un scandale national n’a pu stopper les Longhorns de l’Université du Texas.

Loin de se laisser abattre par le congédiement de leur entraîneur Michael Center au milieu de la saison lorsqu’il a été impliqué dans un stratagème de corruption des admissions universitaires qui a également pris deux actrices d’Hollywood, l’équipe masculine de tennis des Longhorns a persévéré et a remporté le championnat de la NCAA contre les vainqueurs de 2018, Wake Forest.

Trois Canadiens font partie de cette équipe : Cleeve Harper et Harrison Scott, de Calgary, ainsi que Chih Chi Huang, de Vancouver.

« Quel bel exploit ! », se réjouissait l’entraîneur intérimaire Bruce Berque. « Je suis très fier d’eux pour ce qu’ils ont réussi à surmonter et à accomplir. »

Center a été arrêté le 12 mars dans le cadre du scandale qui impliquait des entraîneurs universitaires aidant les étudiants à être admis dans les universités en leur offrant des places au sein de leur équipe sportive, qu’ils pratiquent ou non ces sports. Center a été accusé d’avoir accepté 100 000 $ pour offrir une place dans l’équipe de tennis de l’Université du Texas au fils d’un riche investisseur californien, même si le jeune n’était pas de calibre pour ce niveau.

En avril, Centre a plaidé coupable et est passible d’une peine d’emprisonnement de 15 à 21 mois.

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse