l’Omnium Banque Nationale, anciennement la Coupe Rogers

caca-short-format

Lapierre : « Des nouvelles de la Coupe R… oh ! pardon… de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers »

1 avril, 2021

Photo: Tennis Canada

On m’a demandé de vous donner des nouvelles de notre tournoi montréalais et déjà le titre de mon propos est un clin d’œil au titre de l’événement et à cette belle récente annonce : nos deux loyaux partenaires commerciaux demeurent avec nous à long terme, mais échangent les rôles. Ainsi, la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale est devenue l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers. C’est évidemment une excellente nouvelle pour l’avenir de notre tournoi, mais encore plus pour l’avenir de notre sport au pays puisque nos deux partenaires comprennent parfaitement la mission de développement de Tennis Canada et appuieront de nombreuses initiatives à longueur d’année.

Je ne saurais trop vous encourager, d’ici l’été prochain, à vous mettre le nouveau nom en bouche. Omnium Banque Nationale présenté par Rogers ! Facile. Déjà, chez nous à l’interne, c’est bien intégré. Omnium Banque Nationale… OBN… nous sommes obnubilés par l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers (désolé, on adopte les trucs mnémoniques qu’on peut !).

Photo: Jared Wickerham/Tennis Canada

L’Omnium Banque Nationale aura-t-il lieu l’été prochain ?

Première grande question. Personnellement, je répondrais oui, mais ce n’est pas encore assuré à 100 %. Établissons d’abord que notre priorité, en ces temps de pandémie, sera la santé et la sécurité des Montréalais, des Québécois et de tous les Canadiens. Ainsi, nous voulons éviter que la visite de plus de 400 visiteurs de l’étranger (joueuses, entourage des joueuses, officiels, représentants de la WTA, techniciens télé, etc.) puisse provoquer une contagion du virus chez nous. 

À cet effet, nous avons présenté aux trois paliers de la santé publique un protocole extrêmement robuste qui assurera que les visiteurs n’entreront jamais en contact avec la population. Les nombreux volets couverts dans ce protocole comprennent notamment : la création d’une « bulle » ; l’hébergement et le transport sécuritaires des joueurs et du personnel, les déplacements sur le site du Stade IGA, les démarches de quarantaine ou de confinement, la réalisation de tests de dépistage, etc.

Bref, nous avons produit des documents exhaustifs et étoffés pour nous permettre de tenir un tournoi sécuritaire et exemplaire. J’ai d’ailleurs bon espoir que ceux-ci seront entérinés par nos autorités médicales. À suivre.

People cheering at the Rogers Cup
Photo: Penguin

Et si le tournoi a lieu, y aura-t-il des spectateurs ?

C’est la prochaine question que nous poserons si les gouvernements acceptent notre protocole pour accueillir les athlètes et visiteurs étrangers à Montréal en toute sécurité. À cette question, je répondrais encore une fois oui. Évidemment, je peux me tromper, mais je crois sincèrement que les grands événements québécois en extérieur pourront accueillir un certain nombre de spectateurs l’été prochain. Toutefois, qu’importe le scénario qui sera retenu finalement, sachez que notre priorité absolue demeurera la santé et la sécurité des amateurs.

Certes, vous pouvez penser que je suis un grand optimiste. Soit. (Un média a jadis dit de moi que je devais assurément manger des Fruit Loops tous les matins). De toute façon, peu importe, notre équipe n’a d’autres choix que de se préparer à cette éventualité. Mes excellents collègues ont la tête qui tourne de devoir étudier de multiples scénarios dans tous les sens. 

Cela dit, peu importe le plan que nous développerons, sa plus grande qualité sera son « adaptabilité ». À tout moment, nous devrons être prêts à réviser ce scénario à la baisse ou, nous l’espérons, à la hausse.

En conclusion

Au moment d’écrire ces lignes, bien malin celui qui saura prédire comment se déroulera l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers. Encore beaucoup trop d’inconnu. La troisième vague se concrétise et elle soulève plusieurs questions. Quelle sera son ampleur ? Sa durée ? Les objectifs de vaccination seront-ils atteints ? Quelle influence cela aura-t-il sur l’ouverture ou non au cours de l’été ? 

Pour le moment, il n’y a qu’une seule réponse à ces questions : patience. 

Dans mon cas, au risque de me répéter, ce sera une attente optimiste. J’ai bien confiance de voir à l’œuvre les meilleures joueuses du monde à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers en août prochain au Stade IGA. Cela inclut bien sûr nos meilleures joueuses canadiennes Bianca Andreescu, Leylah Fernandez et Eugenie Bouchard, qui seront d’ici là toutes les trois fort intéressantes à suivre sur la scène internationale. 

Et j’ai confiance également qu’un bon nombre d’amateurs pourront les applaudir sur place, à Montréal.

C’est la grâce qu’on se souhaite.

Eugène Lapierre

Mots-clés
Inscrivez-vous
La Coupe Rogers En Coulisse