Anciennement la Coupe Rogers

Djokovic remporte un 21e trophée du Grand Chelem ; il bat Kyrgios pour un 7e titre à Wimbledon

11 juillet, 2022
Novak Djokovic raises hands in victory at Wimbledon

Photo: @DjokerNole

Trois titres consécutifs à Wimbledon ne lui suffisaient pas, il en a ajouté un quatrième.  

Novak Djokovic a été calme et serein dans un duel qui a duré un peu plus de trois heures. Il a eu raison de Nick Kyrgios 4-6, 6-3, 6-4 et 7-6(3) avant de soulever le trophée de Wimbledon.   

Le Serbe ajoutait ainsi un septième titre de Wimbledon à sa collection, ce qui le place à égalité avec Pete Sampras et à un triomphe du record de Roger Federer (8). La séquence victorieuse du joueur de 35 ans est maintenant de 28 matchs sur le gazon du All-England Club.  

« Chaque fois, c’est un peu plus significatif, un peu plus spécial, mentionnait Djokovic. Ce tournoi a toujours été et sera toujours le tournoi le plus cher à mon cœur. » 

Grâce à cette 21e couronne d’une épreuve du Grand Chelem, il devance Federer (20) et n’est plus qu’à un de Rafael Nadal (22), pour le record de titres de simple de l’histoire du tennis masculin.  

Cette année, à Wimbledon, Djokovic a démontré sa capacité à renverser la vapeur lorsqu’il se trouvait en déficit tôt dans ses duels. En quart de finale, il a concédé les deux premières manches à Jannik Sinner avant de remporter les trois suivantes pour accéder au tour suivant.   

De même, en demi-finale, Djokovic a perdu le premier acte contre Cameron Norrie, mais s’est rapidement ressaisi pour s’imposer.  

La tendance s’est poursuivie contre Kyrgios en finale. L’Australien n’a pas semblé déstabilisé par sa première finale d’un tournoi du Grand Chelem. Il n’a fait face à aucune balle de bris à la première manche et a réalisé sept aces, dont un sur sa deuxième balle de manche. 

C’est à ce moment que l’expérience et le sang-froid de Djokovic ont porté leurs fruits, car il a lentement, mais sûrement, commencé à reprendre le dessus.  

À 1-1 du deuxième acte, Kyrgios a été brisé à zéro et la frustration a commencé à s’installer. Plus tard, alors que Djokovic servait pour la manche, Kyrgios a raté quatre balles de bris, laissant le Serbe égaliser la marque. 

L’Australien a raté une autre occasion au troisième engagement, concédant son service après avoir mené 40-0, permettant ainsi à Djokovic de servir pour la manche et, inévitablement, de la gagner.  

La quatrième manche a été chaudement disputée jusqu’au jeu décisif.  

Djokovic a remporté le deux premiers points avant que Kyrgios ne s’inscrive au pointage, mais ce fut peine perdue, car le « Joker » a ensuite ouvert la machine, gagnant les quatre points suivants pour prendre les devants 6-1 et sceller son triomphe sur sa troisième balle de championnat. 

Au cours du duel, Djokovic a remporté 83 pour cent de ses premières balles de service comparativement à 71 pour cent pour Kyrgios. Le Serbe a également réussi à repousser cinq des six balles de bris auxquelles il a fait face.  

Quant à Kyrgios, ses 30 aces n’ont pas suffi à faire tomber le Serbe, mais ses performances de la semaine lui ont attiré les éloges du champion. 

« Tu seras de retour, Nick. Pas juste à Wimbledon, mais en finale, a déclaré Djokovic dans son entrevue d’après-match. Tu as démontré pourquoi tu mérites de faire partie des meilleurs joueurs du monde. » 

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse