Anciennement la Coupe Rogers

Félix s’effondre devant Ruud

12 août, 2022

Pascal Ratthe/Tennis Canada

Tout le monde peut connaître une mauvaise journée, parfois une très mauvaise. C’est ce qui est arrivé au Québécois Félix Auger-Aliassime, vendredi après-midi, dans son match quart de finale de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers à Montréal.

Il s’est littéralement écrasé contre le Norvégien Casper Ruud, 4e tête de série, quittant le Court central après une défaite amère de 6-1 et 6-2 subie en 1 h 15 min.

Que s’est-il passé pour justifier une telle performance ? Il avait brillé de tous ses feux lors de ses deux premiers matchs de la semaine. Accumulation de pression ? Nervosité extrême ? Fatigue physique et mentale ? Malchance ? Nul ne le sait vraiment

« Tout a joué en ma faveur, a admis Ruud. Il y a des jours comme ça où tout tombe du bon côté. Je suis désolé pour Félix et pour la foule ».

Pourtant, le début de la première manche avait donné espoir aux innombrables partisans d’Auger-Aliassime. D’entrée, il avait pris le service de son adversaire – à zéro d’ailleurs. Mais l’enthousiasme s’est arrêté là et ne s’est plus jamais manifesté.

Il a perdu 10 jeux consécutifs et n’a pas remporté son service une seule fois jusqu’à 1-6, 0-4. Un effondrement absolu que personne n’attendait.

Erratique sur ses coups de fond, assez peu efficace sur ses services, il avait devant lui un rival déterminé et impeccable qui contrôlait le jeu et déterminait le rythme des échanges. Il aurait fallu un Québécois bien moins décontenancé pour offrir un match accroché.

« C’est mon match le plus court de la semaine. Je pourrai donc me reposer avant d’affronter Hubert (Hurkacz) demain », a conclu le gagnant.

Au cours du match, Auger-Aliassime a réussi 10 aces et quatre doubles fautes, tandis que le Norvégien n’obtenait peut-être que quatre aces, mais ne commettait pas la moindre double faute.

Avec 21 fautes directes et 19 points gagnants contre 8 fautes directes et 22 points gagnants, Auger-Aliassime n’avait pas la moindre chance.

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse