Anciennement la Coupe Rogers

Galarneau livre une belle bataille

9 août, 2022

Pascal Ratthe/Tennis Canada

Le Lavallois de 23 ans, Alexis Galarneau, n’a pas à rougir de sa première expérience dans un tournoi Masters 1000.

Le diplômé de l’Université North Carolina State amorce à peine sa carrière professionnelle et, à tout prendre, elle s’annonce fructueuse.

Opposé à Grigor Dimitrov sur le Court central de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers, il s’est incliné par la marque de 6-4 et 7-5 à l’issue d’une belle lutte d’une heure 35 minutes. Il s’est même donné une avance de 5 à 3 en deuxième manche avant que l’immense enjeu ne le déstabilise face à rival bien plus expérimenté.

Ce dernier n’a pas manqué de remarquer le talent de Galarneau.

« Il est très constant et il possède d’excellents services. J’ai vite vu qu’il était capable de prolonger les échanges et qu’il faisait de bons choix de jeux. »

Dimitrov était ravi de jouer devant un public si enthousiaste.

« L’ambiance était incroyable même si je n’étais pas le favori. Je suis heureux d’avoir offert une belle performance sur le Court central où je ne joue pas souvent. Malgré les interruptions causées par la pluie, je suis fier du résultat. »

Avec raison, la foule a applaudi abondamment le Québécois à sa sortie du terrain.

Moins de deux minutes

Puis, Denis Shapovalov s’est amené le terrain pour compléter son affrontement de la veille contre l’Australien Alex de Minaur. Ce dernier menait 7-5 et 6-6 (3-3) quand la rencontre a repris.

Il a fallu 1 min 52 s à l’Australien pour enlever le jeu décisif 7-4 et faire subir au Canadien une autre cruelle défaite.

Dans d’autres matchs au programme sur les courts annexes, l’Américain Maxime Cressy a battu en deux manches de 6-4 Aslan Karatsev, apatride sur le tirage officiel du tournoi.

Dans un duel entre qualifiés français, Adrian Mannarino a triomphé de son jeune compatriote Arthur Rinderknech par 6-3 et 6-3.

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse