l’Omnium Banque Nationale, anciennement la Coupe Rogers

La pause 407 ETR : Opelka vient à bout de Tsitsipas ; Mektic et Pavic à une victoire de leur dixième titre

Vous est présenté par
14 août, 2021
Vous est présenté par

par Max Gao

La semaine de rêve de Reilly Opelka se poursuit à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers. En effet, le géant américain a surpris Stefanos Tsitsipas (3e) samedi après-midi en trois manches de 6-7(2), 7-6(4) et 6-4, accédant ainsi à la première finale du Circuit Masters 1000 de sa carrière. Il y attendra le gagnant du match opposant le favori Daniil Medvedev à un autre puissant serveur, son compatriote John Isner.

La bataille a été extrêmement serrée et seulement six points séparaient les deux joueurs à la fin du duel de 2 heures et 34 minutes. Tsitsipas et Opelka ont été dominants au service, les seules balles de bris de la première manche survenant au troisième jeu lorsqu’Opelka, qui attaquait le revers à une main du Grec, s’est forgé deux occasions de bris, mais a été incapable de les concrétiser. Au jeu décisif, Tsitsipas a obtenu un mini-bris tôt et c’est tout ce dont il avait besoin pour empocher la manche.

Photo : Tyler Anderson/Tennis Canada

Le même scénario s’est produit au deuxième acte, mais cette fois, Opelka a été beaucoup plus solide au jeu décisif. Il a réussi à se démarque de son rival en produisant un magnifique coup droit en décroisé qui a entraîné une faute directe de Tsitsipas. Même si le Grec a été en mesure d’effacer ce mini-bris, il a concédé son service à deux autres reprises, permettant à Opelka de niveler la marque à une manche partout.

Tsitsipas a raté sa chance de prendre les devants à la manche décisive, laissant filer une balle de bris à 3-2. Au jeu suivant, l’Américain n’a pas répété l’erreur de son rival et a sauté sur la première occasion pour se distancer de son adversaire. Opelka accède ainsi à la plus importante finale de sa carrière après avoir produit 17 aces et 46 coups gagnants tout en commettant 41 fautes directes.

Au début de la journée, les favoris et champions en titre de Wimbledon et des Olympiques de Tokyo, Nikola Mektic et Mate Pavic, ont poursuivi sur leur lancée en prenant la mesure de Kevin Krawietz et Horia Tecau en des comptes de 7-6(3) et 7-6(12). Ils participeront à leur 12e finale de la saison.

En finale, ils croiseront le fer avec les gagnants de la rencontre opposant Rajeev Ram et Joe Salisbury aux Belges Sander Gille et Joran Vliegen.

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse