Anciennement la Coupe Rogers

La pause 407 ETR : Tsitsipas stoppe Ruud à 13 victoires et attend Opelka au carré d’as

Vous est présenté par
13 août, 2021
Vous est présenté par

par Max Gao

Stefanos Tsitsipas ne semble pas vouloir s’arrêter à l’Omnium Banque Nationale présentée par Rogers à Toronto. En effet, la troisième tête de série a pris la mesure de Casper Ruud (6e) en des comptes de 6-1 et 6-4 pour signer sa 45e victoire de la saison et mettre un terme à la séquence victorieuse de 13 matchs du Norvégien.

Finaliste de l’épreuve en 2018, Tsitsipas n’a pas perdu de temps pour prendre les devants 5-0 grâce à de magnifiques coups de fond. Le Grec a mis son adversaire norvégien sur les talons dans la majorité de leurs échanges, ne commettant que quatre fautes directes et ne concédant que trois points sur ses premières balles de service avant d’empocher la manche initiale.

Ruud a commencé à trouver son rythme au deuxième acte, ce qui a entraîné du jeu beaucoup plus serré. Ainsi, le Norvégien a réussi à utiliser son coup droit pour déplacer Tsitsipas, mais a été incapable de concrétiser sa seule balle de bris au deuxième jeu. C’est finalement le Grec qui a donné le grand coup à 4-4 avant de servir pour le match et sceller l’issue de la rencontre en une heure et 14 minutes.

« Je suis content de jouer à ce niveau. Je suis resté près de la ligne de fond et j’entrais dans le terrain pour frapper la balle tôt », mentionnait Tsitsipas à Arash Madani, de Sportsnet. « C’était mon plan dès le début et cela a très bien fonctionné. »

Tsitsipas croisera maintenant le fer avec Reilly Opelka, qui poursuit sa semaine de rêve au Sobeys Stadium. Vendredi, le géant américain a eu raison de Roberto Bautista Agut (10e) en deux manches de 6-3 et 7-6(1). Au cours du duel, Opelka a produit 18 aces, n’a fait face à aucune balle de bris et a remporté 85 pour cent de ses premières balles de service.

« J’ai disputé un excellent jeu décisif, notamment sur la balle de match », se réjouissait Opelka en faisant référence à son coup droit gagnant le long de la ligne. « J’ai eu de bons coups droits, j’ai bien servi. Tout devait fonctionner pour vaincre ce joueur, surtout en deux manches. C’est l’un des adversaires les plus coriaces, je pense que cela en dit long sur les améliorations que j’ai apportées à mon jeu. »

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse