Anciennement la Coupe Rogers

La route vers l’OBN : La percée de Norrie à Wimbledon  

7 juillet, 2022
Cameron Norrie hits a volley

Martin Sidorjak

Bienvenue dans la chronique La route vers l’Omnium Banque Nationale. Chaque semaine, nous vous tiendrons au courant de toute l’action qui se déroule sur le circuit de l’ATP d’ici l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers qui se déroulera à Montréal du 5 au 14 août.

NOMBRE DE JOURS AVANT LE DÉBUT DE L’OMNIUM BANQUE NATIONALE : 32

Ils ne sont plus que quatre survivants au tableau principal du simple de Wimbledon : deux légendes et deux valeureux prétendants qui se disputeront le titre le plus prestigieux au tennis ce week-end au All-England Club.

Les deux joueurs qui tenteront d’empêcher la tenue d’une autre finale entre Novak Djokovic et Rafael Nadal participeront à leur premier carré d’as en tournois du Grand Chelem : l’Australien Nick Kyrgios et le favori britannique Cameron Norrie. Y parviendront-ils ? Au vu des scénarios entourant les deux duels, tout est possible.  

SUR LE COURT :

WIMBLEDON

En quart de finale, Nadal et Djokovic ont tous deux eu besoin de cinq manches pour venir à bout de leur rival et ont parfois semblé vulnérables.  

Quant à Kyrgios, il a aisément disposé de Cristian Garin pour atteindre sa première grande demi-finale, un exploit qu’il pensait hors de sa portée à cette étape de sa carrière. Le talent et les coups incroyables ont toujours étaient là, mais il semblait toujours être son propre ennemi. Nadal n’aura pas la tâche facile, vendredi.  

Dans l’autre demi-finale, le public britannique réussira-t-il à pousser Norrie vers une autre première contre Djokovic ?

À SURVEILLER :

NADAL SE PRÉSENTERA-T-IL SUR LE TERRAIN CONTRE KYRGIOS ?

L’un des facteurs qui ont conduit Nadal à disputer cinq manches contre Taylor Fritz en quart de finale est une blessure à l’abdomen qui l’a presque contraint à l’abandon. Il a reçu un traitement pendant le match, mais n’aura pas beaucoup de temps pour récupérer avant de croiser le fer avec Kyrgios. On l’imagine difficilement déclarer forfait alors qu’il n’est qu’à neuf victoires de réaliser le Grand Chelem, mais c’est quand même une source d’inquiétude.  

NORRIE AURA-T-IL LE SOUTIEN DE WILL ET KATE ?

Le duc et la duchesse de Cambridge ont assisté à la victoire en cinq manches de Norrie aux dépens de David Goffin et n’ont pas manqué de publier leurs félicitations sur Twitter.  

Étant donné l’enjeu de l’affrontement de vendredi, Will et Kate seront-ils de retour pour la demi-finale contre Djokovic ? Cela semble tout à fait approprié.   

UNE ABONDANCE DE LÉGENDES

Si vous êtes à la recherche d’une dose de nostalgie du tennis, le tournoi des légendes de Wimbledon est parfait pour vous. Il met en autres en vedette de récents retraités faisant équipe pour prouver qu’ils n’ont rien perdu de leur talent. Parmi les formidables duos se trouvent les frères Bryan, notre Canadien Daniel Nestor et James Blake, ainsi que Tommy Haas et Mark Philippoussis. 

LE BUZZ À L’EXTÉRIEUR DES COURTS :

Le week-end dernier, Wimbledon a célébré le 100e anniversaire de son célèbre court central en invitant certains des anciens champions à prendre part aux festivités. Rod Laver, Bjorn Borg et John McEnroe faisaient notamment partie du défilé des champions. La cérémonie a également réuni le « Big 4 », soit Djokovic, Nadal, Andy Murray et l’octuple champion Roger Federer. Le maître suisse a été chaleureusement ovationné lors de son entrée sur le terrain.

Pendant Wimbledon, le fils de Djokovic, Stefan, a été aperçu sur les terrains d’entraînement en compagnie de son père, et ses habiletés au tennis ont attiré l’attention. Comme on peut le constater, leur technique au coup droit est assez semblable. Tel père, tel fils, en effet.

Ne manquez pas la chance de voir de près les meilleurs joueurs de l’ATP Tour cet été. Achetez vos billets maintenant !

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse