Anciennement la Coupe Rogers

Moment fraîcheur Peroni : Les deux premières têtes de série plient bagage

Vous est présenté par
10 août, 2022
Vous est présenté par

Sarah-Jade Champagne/Tennis Canada

Le deuxième tour de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers regorgeait de grandes vedettes, mercredi, au Stade IGA.  

Cependant, quelques-unes des plus grandes étoiles n’ont pas brillé très longtemps. En effet. Le favori Daniil Medvedev est tombé aux mains de Nick Kyrgios, qui poursuit sur sa magnifique lancée estivale. De plus, Carlos Alcaraz (2e) a mordu la poussière à ses débuts à Montréal contre l’Américain Tommy Paul. Andrey Rublev, Diego Schwartzman et Grigor Dimitrov ont subi le même sort.  

Jeudi, en huitièmes de finale, Kyrgios, qui a maintenant gagné 14 de ses 15 derniers matchs, sera opposé à son compatriote australien Alex De Minaur, tandis que Paul se mesurera au Croate Marin Cilic.

Départ impressionnant pour Auger-Alliasime

Pour le plus grand plaisir de la foule, le Montréalais Félix Auger-Aliassime s’en est mieux sorti que les autres têtes de série.  

Le Canadien a disputé un solide match pour venir à bout de Nishioka 7-6(6) et 6-4 pour signer la troisième victoire de sa carrière dans la métropole. Au troisième tour, il sera opposé à Cameron Norrie dans une reprise de la demi-finale de la semaine dernière à Los Cabos. Le Britannique avait alors prévalu en trois manches.  

Le moment de pure joie

La tension était naturellement palpable dans le stade pendant le match d’Auger-Aliassime et les amateurs étaient sur le bout de leur siège, attendant le moment propice pour se lever et applaudir à tout rompre.

Et le Canadien leur a donné ce moment en réalisant un coup de débordement du revers pour conclure le jeu décisif, ce qui a fait vibrer le Court central. On se serait cru à un concert de musique rock ! À demain, Félix !

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse