Anciennement la Coupe Rogers

Diallo étincelant

6 août, 2022
Gabriel Diallo celebrates

Patrice Lapointe/Tennis Canada

Les qualifications de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers ont pris leur envol, samedi, au Stade IGA de Montréal, théâtre du volet masculin de ce tournoi Masters 1000.

Six Canadiens étaient à l’œuvre pour le premier tour et un seul d’entre eux a accédé aux matchs ultimes qui ont lieu dimanche.

À la surprise générale, le Montréalais Gabriel Diallo, 20 ans, a démenti son 695e rang mondial en prenant la mesure de l’Australien James Duckworth, 4e tête de série et 59e joueur mondial, par 6-3 et 7-6 (5) en 91 minutes de jeu.

Ses cinq compatriotes n’ont pas obtenu de résultats analogues, même si certains d’entre eux ont livré une lutte corsée. Le cas de Juan Carlos Aguilar est patent. Victime par 6-3, 6-7 (8) et 6-4 du Français Arthur Rinderknech (6e), il a failli causer le deuxième miracle du jour. Même constat pour le vétéran Steven Diez qui a cédé devant l’Australien Alexei Popyrin par 6-3 et 7-6 (4).

Jaden Weekes, Kelsey Stevenson et Liam Draxl faisaient face à des têtes de série et ils ont quitté le terrain après deux manches chacun.

Les grands favoris Marcos Giron et Fabio Fognini ont franchi sans trembler le tour initial.

La seule autre véritable surprise du jour est survenue quand le Portugais Joao Sousa, 3e tête de série et 58e joueur mondial, a plié l’échine sous les coups de matraque du Suisse Marc-Andrea Huesler (6-3, 7-6 [2]). Sousa, il est vrai, est d’abord un joueur de terre battue.

En plus du dernier tour des qualifications et des sept matchs au programme, la journée porte ouverte de dimanche permettra de voir à l’entraînement quelques-unes des meilleures raquettes mondiales, dont Stan Wawrinka, Jannik Sinner et Denis Shapovalov. Les entraînements débutent à 9 heures et les rencontres à 11 heures.

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse