Anciennement la Coupe Rogers

Paul surprend Alcaraz

10 août, 2022
Tommy Paul at net

Pascal Ratthe/Tennis Canada

Grosse surprise, mercredi, sur le Court central du Stade IGA de Montréal ! Le droitier américain de 25 ans, Tommy Paul a renvoyé à la maison la 2e tête de série, Carlos Alcaraz, au deuxième tour de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers.

Le match de 3 h 20 min a offert un spectacle à couper le souffle. Il s’est conclu sur la marque de 6-7 (4), 7-6 (7) et 6-3 en faveur du négligé.

Les deux premières manches, bien que différentes, ont été hallucinantes. Entre les coups d’éclat du charismatique Espagnol de 19 ans et les services précis de l’Américain, il a fallu aller au jeu décisif pour départager les belligérants. Après 1 h 7 min de lutte intense et 46 points de chaque côté, le vainqueur du Masters 1000 de Madrid, où il a battu tour à tour Rafael Nadal et Novak Djokovic, a été récompensé de ses efforts grâce à des coups spectaculaires qui défiaient l’imagination.

La deuxième manche a commencé sur des chapeaux de roue pour l’Espagnol qui a subtilisé le service de Paul et s’est bâti une avance de 4 à 1.

Les cartes n’étaient pas toutes distribuées. L’Américain s’est offert deux bris et cinq jeux consécutifs pour se donner l’avantage. Alcaraz a riposté et, en fin de compte, les joueurs ont eu recours à un second jeu décisif. De mini-bris en mini-bris, l’Espagnol a bénéficié d’une balle de match à 7-6, mais c’était sans compter sur la résilience de l’Américain.

En manche ultime, Paul a brisé le service d’Alcaraz pour faire 4 à 1. Il a gaspillé quatre balles de match à 5-2, mais a couronné son triomphe sur la cinquième, à 5-3, non sans avoir sauvé une balle de bris contre lui.

« Je suis vraiment content du résultat, a reconnu l’Américain. Ça fait toujours plaisir de gagner devant une foule enthousiaste et de remporter les points importants.

« À 1-4 au deuxième set, je me suis dit que je n’avais rien à perdre et qu’il fallait que je m’accroche. Après un bris d’égalité complètement fou, j’avais une confiance très grande. »

En fin de compte, le vainqueur a marqué 135 points contre 125 pour l’infortuné perdant.

Ruud impressionnant

Le Norvégien Casper Ruud, 4e tête de série, a impressionné la galerie en battant le Slovaque Alex Molcan par 7-6 (3) et 6-3 sur le Court Rogers. Une rafale de 13 aces lui a permis de mettre fin à la rencontre en 1 h 57 min.

L’Espagnol Roberto Bautista Agut (14e) a battu l’espoir américain Jenson Brooksby par 7-5 et 6-1 en 96 minutes.

Suberbe performance de l’Espagnol Pablo Carreno Busta qui, en 55 minutes, a liquidé le Danois Holger Rune, visiblement fébrile, par 6-0 et 6-3 !

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse