Anciennement la Coupe Rogers

Pospisil se heurte à Paul

9 août, 2022
Regard Tommy Paul

Pascal Ratthe/Tennis Canada

Le Canadien Vasek Pospisil n’est pas parvenu à retrouver le chemin de la victoire, mardi, sur le Court central du Stade IGA de Montréal.

Celui dont la carrière avait pris son envol à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers il y a plusieurs années tarde à récupérer d’une longue blessure à l’épaule qui l’a tenu à l’écart du jeu pendant plus de trois mois. Depuis qu’il a repris l’action, fin-juin en Angleterre, il n’a pas retrouvé pleinement ses repères et sa défaite contre l’Américain de 25 ans, Tommy Paul, l’illustre à la perfection.

Pospisil s’est avoué vaincu par la marque de 6-4 et 6-4 en 1 h 25 min contre le 34e joueur mondial, malgré une résistance digne de mention. Il a suffi qu’il perde son service au début de chaque manche pour que son sort soit réglé. Le vétéran de 32 ans, naguère 25e au classement ATP et 4e en double, n’a pas abandonné ses velléités de succès. Il a parfois montré des étincelles sur ses services, ses volées et ses amorties. La volonté n’est cependant pas encore suffisante pour ce joueur au style accrocheur.

Dans un autre match disputé en matinée, sur le Court Rogers cette fois, l’Espagnol Pablo Carreno Busta s’est offert une proie de choix en la personne de la 11e tête de série, l’Italien Matteo Berrettini, finaliste à Wimbledon l’an dernier. L’Espagnol l’a emporté avec aisance (6-3 et 6-2) pour accéder au deuxième tour. Il lui a fallu 1 h 16 min d’efforts pour mettre fin au combat déséquilibré.

Même score pour le Croate Marin Cilic contre son compatriote Borna Coric. Sur le court numéro 9, le vétéran, qui compte dans sa besace un titre aux Internationaux des États-Unis, a fait parler ses énormes services pour conclure son duel en 1 h 22 min.

Mots-clés
Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse