Anciennement la Coupe Rogers

Rien n’est facile dans un Masters 1000

3 août, 2019

Le tirage au sort du 40e volet de la Coupe Rogers présentée par Banque Nationale a donné lieu à des moments de tension au sein de la foule réunie vendredi après-midi au Stade IGA de Montréal.

Le premier soupir d’angoisse est survenu quand le Suisse Stan Wawrinka et le Bulgare Grigor Dimitrov se sont retrouvés dans un face-à-face prometteur dès le tour initial.

Le deuxième cri du cœur a surgi quand les gens ont compris que les Canadiens Félix Auger-Aliassime et Vasek Pospisil s’affronteraient d’entrée. Il s’agira de leur troisième duel fratricide et le Britanno-Colombien tente toujours de battre le jeune Québécois.

Photo : Tennis Canada / Pascal Ratthé

La vedette de la Coupe Rogers 2017, Denis Shapovalov n’aura guère la partie plus facile contre l’élégant Français Pierre-Hugues Herbert, admirable joueur de double, mais parfois remarquable mat en simple également.

Il ne faudrait pas oublier Milos Raonic qui a hérité de l’une des routes les plus encombrées du tableau. La jeune vedette américaine Taylor Fritz est sa première cible puis, s’il l’atteint, le Grec Stefanos Tsitsipas, 4e tête de série, l’attend au tournant.

Peter Polansky, qui bénéficie d’une invitation, aura comme rival le Français Gaël Monfils, ce qui s’annonce pour le moins ardu.

Enfin, Brayden Schnur semble avoir le meilleur sort puisqu’il affronte un qualifié au tour initial. Il ne faudrait cependant pas oublier que l’Italien Fabio Fognini, 7e tête de série, est l’adversaire potentiel du deuxième tour.

Rafael Nadal et Dominic Thiem sont les deux premières têtes de série de la Coupe Rogers. Nadal est la même moitié de tableau que Tsitsipas et Kei Nishikori, tandis que Thiem croise dans les eaux d’Alexandre Zverev et de Karen Khachanov.

Inscrivez-vous
Omnium Banque Nationale En Coulisse