Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Résultats des c...

LE ROI CARLOS POURSUIT SA DOMINATION SUR LA TERRE BATTUE

par Mike McIntyre

8 mai 2023

Il n’y a aucun doute sur l’identité du favori du prochain tournoi de Roland-Garros. Carlos Alcaraz, qui vient de célébrer son 20e anniversaire, semble invincible sur la terre battue – enfin, sur toutes les surfaces – après avoir conquis son deuxième trophée à Madrid grâce à un gain de 6-3, 3-6 et 6-3 aux dépens de Jan-Lennard Struff.

Il aurait été difficile pour Alcaraz de faire mieux que lors de son premier triomphe à Madrid l’an dernier. Il avait alors eu raison de Rafael Nadal et de Novak Djokovic avant de prendre la mesure d’Alexander Zverev en finale.

Cette fois, Alcaraz s’est sorti du pétrin après avoir concédé la première manche à Emil Ruusuvuori au deuxième tour. Il a ensuite facilement disposé de Grigor Dimitrov (26e), de Zverev, de Karen Khachanov et de Borna Coric avant de croiser le fer avec Struff.

L’histoire de Struff est l’une des plus remarquables de ces dernières années sur le circuit masculin. Après s’être incliné 6-4 et 6-2 au dernier tour des qualifications contre Aslan Karatsev, l’Allemand a été repêché pour le tableau principal (lucky loser).

Lire aussi : Moi de la sensibilisation à la santé mentale – développer une mentalité de champion

Pour ceux qui ne connaissent pas ce principe, disons que Struff a bénéficié du retrait d’un joueur du tableau principal, et qu’en tant que joueur le mieux classé à avoir perdu aux qualifications, il a automatiquement obtenu une deuxième vie.

Struff a saisi sa chance et s’est frayé un chemin en éliminant de solides joueurs comme Ben Shelton (qui l’a mitraillé de 21 aces), Dusan Lajovic et Stefanos Tsitsipas (4e). Il a également affronté Karatsev une autre fois en demi-finale, mais s’en est mieux tiré en signant un gain de 4-6, 6-3 et 6-4 pour participer à la deuxième finale de l’ATP de sa carrière après avoir aussi pris part au match de championnats à Munich, en 2021.

À propos de son incroyable semaine à Madrid, Struff a commenté :

« C’est fou. Je ne me serais jamais attendu à me rendre en finale en tant que joueur repêché. Mais quand tu obtiens une deuxième chance, mieux vaut la saisir. C’est un parcours incroyable, une histoire incroyable et je suis très, très heureux. Cela prouve qu’il ne faut jamais abandonner. »

Lire aussi : Djokovic et Nadal se battent pour participer à Roland-Garros

De son côté, Alcaraz est bien près de déloger Novak Djokovic du sommet du classement. L’écart entre les deux est très mince, Djokovic ne devance son jeune rival que par 5 points (6775 contre 6770). Les amateurs de tennis ont bien hâte de les voir s’affronter pour la première fois en 2023.

Il y a longtemps qu’un joueur n’avait pas eu un impact aussi immédiat au tennis masculin. Le parcours d’Alcaraz ressemble étrangement à celui de son prédécesseur espagnol, Rafael Nadal, qui a lui aussi accumulé des victoires et des titres avant son 20e anniversaire.

C’est en 2004 que Nadal a conquis son premier titre ATP, à 18 ans, sur la terre battue. Cela a été son seul trophée de l’année, mais en 2005, il en a remporté 11, y compris 4 du Circuit Masters 1000 et, bien sûr, le premier de ses 14 titres à Roland-Garros. Nadal avait terminé la saison 2004 au 51e rang, mais il a grimpé en flèche pour finir l’année au 2e échelon, derrière Roger Federer.

Lire aussi : 100 jours avant l’Omnium Banque Nationale

Alcaraz a également remporté un seul titre lors de sa première année chez les professionnels à 18 ans, et comme Rafa, c’était sur terre battue. L’année suivante, il a ajouté cinq trophées à sa collection, deux sur le Circuit Masters 1000 et son premier tournoi du Grand Chelem à Flushing Meadows. Sa récolte de cette année comprend quatre couronnes et il est le grand favori à l’approche de Roland-Garros. Alcaraz est le plus jeune joueur de l’ATP depuis Nadal à défendre avec succès un titre du Circuit Masters 1000.

LE RESTE DU TABLEAU

Les surprises ont été nombreuses à Madrid. À part d’Alcaraz, aucun membre du Top 10 n’a franchi le cap des quarts de finale.

Ce tournoi doit assurément donner de l’espoir à certains joueurs moins bien classés. Daniel Altmaier (92e mondial), Zhizhen Zhang (99e), Aslan Karatsev (121e) et, bien sûr, Struff, qui occupait le 65e rang avant son parcours à Madrid, ont tous au moins atteint les quarts de finale ! Félicitations à tous ceux qui ont choisi l’un d’entre eux pour aller loin dans le Jeu des prédictions de Tennis Canada.

D’autres joueurs plus établis tentent encore de trouver leur forme et leur constance avant Roland-Garros. Casper Ruud, par exemple, est tombé dès sa première sortie à Madrid et possède maintenant une fiche de deux victoires et trois défaites sur l’argile après avoir gagné le tournoi d’Estoril au début d’avril.

Lire aussi : L’autre Serbe – Dusan Lajovic

Novak Djokovic et Rafael Nadal ont raté Madrid pour soigner des blessures. Il reste à voir si Nadal sera remis à temps pour Roland-Garros, car le 14e mondial n’a pas joué depuis les Internationaux d’Australie en janvier. Plus récemment, Djokovic a été ennuyé par des problèmes au coude, mais l’impression est qu’il a fait l’impasse sur Madrid par mesure de prudence.

LES CANADIENS

Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov ont perdu tôt à Madrid, et les amateurs de tennis espèrent sûrement que les deux joueurs réservent leur meilleur tennis pour la fin de la saison sur l’argile.

Auger-Aliassime est tombé 6-2, 3-6 et 7-6(5) aux mains de Dusan Lajovic dès son premier match. Quant à Shapovalov, il s’est incliné 6-7(4), 6-4 et 7-6(1) face à Zhang Zhizhen.

Les deux comparses ont toutefois atteint les quarts de finale du double, éliminant les sixièmes têtes de série, Harri Heliovaara et Lloyd Glasspool, avant de subir la défaite face à Marcelo Arevalo et Jean-Julien Rojer, quatrièmes têtes de série. Il semble que le duo canadien ait décidé de jouer plus souvent en double en 2023, car c’est la deuxième fois cette année qu’on les voit ensemble — ils ont d’ailleurs participé aux quarts de finale à Indian Wells.

LE DOUBLE

Ce sont Andrey Rublev et Karen Khachanov qui ont été couronnés champions du double grâce à une victoire de 6-3, 3-6 et 10-3 en finale contre Matthew Ebden et Rohan Bopanna. Il s’agissait d’un quatrième tournoi en 2023 pour le tandem.