Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
WTA
Résultats de l'...

Wozniacki ensoleille Montréal en accédant aisément au deuxième tour

par Tennis Canada

8 août 2023

Caroline Wozniacki a pris la mesure de la qualifiée Kimberly Birrell par 6-2 et 6-2 à l’Omnium Banque Nationale pour amorcer son retour au tennis professionnel.


On pourrait pardonner à ceux qui ne savaient pas que Caroline Wozniacki avait pris sa retraite il y a trois ans, car à la voir aller sur le Court central de Montréal pour le premier match du nouveau chapitre de sa carrière, on aurait dit que l’ancienne numéro un mondiale n’avait jamais quitté le circuit.

La Danoise a été impeccable dans ce premier duel depuis sa défaite contre Ons Jabeur au troisième tour des Internationaux d’Australie en 2020. Depuis, Wozniacki et son mari, David Lee, un ancien joueur de la NBA, ont eu deux (adorables) enfants, Olivia et James.

Caroline Wozniacki
Photo : Mathieu Bélanger

Elle n’a pas semblé rouillée contre l’Australienne Kimberly Birrell, une joueuse issue des qualifications, sauf peut-être quand il s’agissait des nouvelles dispositions du tournoi, comme les boîtes à serviettes situées aux extrémités des terrains. La dernière fois que Wozniacki a disputé un match professionnel, le monde n’avait pas encore connu la pandémie et elle était habituée à ce que les chasseurs de balles lui tendent sa serviette entre les jeux – et elle a oublié à quelques reprises de se rendre à l’arrière du court pour s’essuyer.

À part cela, Wozniacki a commis peu de fautes directes, faisant preuve de la même rapidité et de la même résilience qui lui ont permis de remporter les Internationaux d’Australie et 29 autres trophées au cours de sa première carrière. Même la météo a célébré le retour de l’ancienne numéro un mondiale, permettant aux rayons du soleil de percer les nuages pour la première fois depuis quelques jours lorsque la Danois s’est installée sur la ligne de fond pour servir.

Kimberly Birrell
Photo : Mathieu Bélanger


Elle a rarement été ennuyée pendant ce duel d’une heure et 37 minutes. Bien que Birrell ait tout tenté à deux occasions pour briser Wozniacki à la manche initiale, l’Australienne a éprouvé des difficultés avec son service et a finalement été vaincue par la toujours grande qualité du jeu en fond de terrain de la Danoise.

Un jeu en défense sur une balle de bris à 4-2 dans le deuxième engagement résume non seulement le match lui-même, mais aussi la raison pour laquelle Wozniacki a conquis le cœur de tellement d’amateurs au fil des ans – et pourquoi les spectateurs au Stade IGA étaient si ravis de la revoir enfin sur les courts.

« Je me sens très bien – j’ai gagné le premier match de mon retour au jeu, a déclaré Wozniacki, rayonnante après le match. J’adore jouer à Montréal. »

Et nous adorons te voir jouer à Montréal, Caroline ! 

Caroline Wozniacki
Photo : Mathieu Bélanger