Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
Experts
ATP

Brisebois : Après avoir redouté le pire, Milos pense à Wimbledon et à Toronto

par Mario Brisebois

15 juin 2023

Si vous pensez que Milos Raonic revient de loin en jouant cette semaine aux Pays-Bas pour la première fois depuis juillet 2021, rajoutez-en une couche.

« Il m’est arrivé de penser que c’était fini », de confier à l’ATP l’ex-numéro trois mondial pour montrer son désarroi.

Tendon d’Achille, fracture au gros orteil, dos en lambeaux, COVID, il a vécu des moments horribles… sauf son mariage.

« J’ai été un an sans frapper une balle », révèle-t-il.

« J’ai même commencé le golf. Je jouais cinq heures par jour, mais je n’ai pas tellement d’habiletés dans ce sport », spécifie-t-il.

Cette période n’a pas été tout à fait inutile sur le plan personnel.

« Je sais maintenant qu’il existe une vie en marge du tennis », reconnaît-il.

Il espère une suite

Grâce à son service toujours aussi canon avec 15 aces et 92 % des points obtenus sur sa première balle, il est parvenu à éliminer la 5e tête de série et 39e joueur mondial, Miomir Kecmanovic, en deux manches de 6-4 et 6-3 au premier tour à Bois-le-Duc.

Milos précise qu’il fonctionne au jour le jour, mais il a des espoirs.

« J’aimerais aller à Wimbledon (son tournoi favori où il a déjà été finaliste) et à Toronto (Omnium Banque Nationale) à 10 minutes de chez moi », dit-il.

« Voir grand » pour nos enfants, avec Félix

Au chapitre des annonces, Félix Auger-Aliassime devient porte-parole de la nouvelle campagne de la Fondation CHU/Sainte-Justine pour les enfants malades.

« C’est ici que je suis né et ma sœur également. C’est ici aussi que nous avons été soignés », mentionne Félix pour expliquer ses liens personnels avec l’institution de soins et de recherches.

Le slogan « Voir grand ! » devient tout à fait justifié avec un objectif fixé à 500 millions de dollars, ce qui constituerait un record au Québec.

La reine terrienne et les Canadiennes en double

Iga Swiatek est désormais titulaire de trois titres à Roland-Garros en quatre ans. Elle a remporté 25 matchs et n’en a perdu qu’un seul durant cette période.

Les fleurs de la semaine vont à Leylah Fernandez (double) et Bianca Andreescu (double mixte) qui ont atteint les finales, tout en gardant un bouquet pour Alexis Galarneau, demi-finaliste du Challenger de Tyler, au Texas.

À donner la frousse

Parlons de toute une affaire ! Martin Laurendeau m’apprend que la tuerie de Nottingham, qui a fait trois morts et autant de blessés, est survenue à un coin de rue de l’hôtel officiel du tournoi où Gabriel Diallo et lui logeaient.

En passant, l’initiation de Gabriel au gazon va très bien. À sa deuxième sortie seulement sur la surface, ce n’est rien de moins que le 25e joueur mondial, Daniel Evans, qu’il a éliminé pour se rendre en quart de finale à Surbiton.

Pour voir la Coupe

Le temps d’une pause de quelques jours parce qu’il faut bien que l’ami Eugène Lapierre puisse polir le précieux objet, le volet québécois de la tournée des Champions de Tennis Canada pour célébrer la conquête de la Coupe Davis reprend du service à Boucherville (Sani Sports) samedi.

Longtemps numéro un de la formation canadienne, Sébastien Lareau doit aller revoir à cette occasion le monde de son patelin.