Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
WTA

BRISEBOIS : LA TRISTE ABSENCE DE NADAL

par Mario Brisebois

25 mai 2023

C’est comme si la cuisine française « perdait » le cassoulet, le coq au vin ou encore la baguette pour accompagner le brie. Voilà l’immense vide causé par l’annonce de Rafa, certainement une institution avec ses 14 titres à Roland-Garros.

On dit que les records existent pour être battus, mais ne vous inquiétez pas pour celui-ci tellement c’est surhumain comme exploit.

Parlant de performance, Rafa a été excellent dans ses réflexions partagées avec la planète-tennis par les médias, malgré les émotions qui devaient se bousculer en dedans, c’est sûr.

Pas facile de devoir faire une pause à la fois indésirée et indéterminée dans le sport auquel tu as tout donné.

Voici un collage de l’Équipe, Eurosport, Mundo Deportivo et l’ATP des principaux propos de l’homme de 36 ans aux 22 titres en Grand Chelem, ex-numéro un et quintuple vainqueur de l’Omnium Banque Nationale.

« Je ne pense pas mériter de finir de la sorte. J’ai travaillé assez fort durant toute ma carrière pour terminer autrement qu’en conférence de presse. »

« Cette décision n’est pas la mienne, mais plutôt celle de mon corps. »

« Le plan est de prendre le temps de guérir pour revenir probablement en 2024 alors que ce sera peut-être ma dernière année. »

« Je veux tenter de faire de cette année finale plus qu’un “party”. Je vais essayer de retrouver mon jeu. J’espère me donner des options pour compétitionner au plus haut niveau et, qui sait, peut-être gagner sur la terre battue. »

« Cela dit, la réalité reste que je dois maintenant attendre. La suite doit survenir naturellement. Pour les prochains mois, j’ai des projets pour des choses à faire, ce qui ne n’est pas arrivé depuis 20 ans. ».

En terminant, sachez que, comme nous, Rafa compte suivre Roland-Garros à la télé.

HEURES SUPPLÉMENTAIRES

Leylah Annie Fernandez étire cette semaine sa préparation avant de se pointer à Roland-Garros.

Leylah (1-3 à la WTA puisque sa demi-finale à Madrid samedi dernier était un tournoi ITF) est au Maroc. Elle dispute le Grand Prix Son Altesse Royale la princesse Lalla.

Leylah a de très gros points à défendre à Roland-Garros, soit 430 pour Leylah à titre de quart de l’an passé.

« C’EST LE MÉTIER QUI ENTRE »

Le dicton convient parfaitement à la réalité de Gabriel Diallo, 146e à l’ATP pour un sommet personnel.

Il a été perdu mardi au premier tour des qualifications à la Porte d’Auteuil dans une rencontre on ne peut plus égale (4-6 et 6-7 [6-8 au bris]) contre le Kazakh Timofey Skatov, 147e joueur mondial.

LA COUPE S’EN VIENT

En fait, elle arrive lundi au Saguenay dans le volet québécois de la tournée pancanadienne de la Coupe Davis organisée par Tennis Canada.

Eugène Lapierre agit comme présentateur et historien de la Coupe instituée en 1900 par Dwight Tilley Davis. Il y a neuf visites dans la province d’ici le 7 juin. Une autre célébration est dans l’air. On va se reparler d’une très bonne idée d’Eugène.