Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
Équipe Canada
Coupe Billie Je...

BRISEBOIS : LEYLAH ANNIE FERNANDEZ « LA PRESSION EST MON AMIE »

par Mario Brisebois

19 avril 2023

Vous trouvez cela jeune à 20 ans pour se retrouver avec tout le stress de la réussite d’un pays ? Voilà ce qui ajoute au mérite de Leylah Annie Fernandez, étoile incontestée de la fin de semaine à Vancouver dans la victoire du Canada 3 à 2 devant la Belgique à la Coupe Billie Jean King.

En toute réalité, le résultat est davantage 3 à 2 pour Leylah Annie, les trois points canadiens pour propulser le Canada vers les Finales de fin d’année ayant été obtenus par la Lavalloise.

« La pression est mon amie », aime bien dire celle sur qui reposaient toutes les responsabilités en l’absence de Bianca Andreescu sur le carreau en raison d’une double déchirure ligamentaire à la cheville.

Lors de sa journée la plus intense sur un terrain depuis sa finale aux Internationaux des États-Unis en 2021, Leylah Annie est vite passée de la parole aux actes, samedi.

Petite de taille, mais géante lorsqu’il s’agit du cœur au travail, elle est parvenue deux fois à éteindre le brasier.

En sérieux déficit de 4-6 et 2-3 avec le bris de service en sa défaveur, elle a su s’accrocher et trouver le courage et les coups pour gagner les deux derniers sets 7-5 et 6-2 et placer le Canada en avance 2 à 1.

LA SOIF DE GAGNER

Après la défaite honorable en trois manches de la recrue Katherine Sebov pour faire 2-2, Fernandez est revenue de nouveau jouer l’efficace « pompière » en double pour obtenir le point décisif 6-1 et 6-2 en compagnie de la très fiable Gabriela Dabrowski.

« Que ce soit pour un match décisif ou un entraînement, je veux être là. Je veux devenir meilleure. Je veux gagner », affirme-t-elle au sujet de sa force de caractère.

Les autres pays qualifiés pour les Finales sont, en ordre alphabétique : l’Allemagne, l’Espagne, les États-Unis, la France, l’Italie, le Kazakhstan, la Slovénie et la Tchéquie.

La Suisse avait déjà sa place garantie à titre de championne, l’Australie aussi comme finaliste de 2022. Il ne manque plus que l’annonce du pays invité pour compléter le tableau.

Si les dates des finales du 7 au 12 novembre sont connues, le site reste toujours à déterminer.

GABRIEL BATTU PAR… EMPOISONNEMENT

Telle a été la réalité de Gabriel Diallo à Sarasota, en Floride, la semaine dernière.

Le grand espoir montréalais participait à son 3e quart de finale Challenger de suite lorsqu’il a dû se retirer en première manche. Pas de chance. Il était juste trop affaibli, victime d’un empoisonnement alimentaire.

Pas de souci pour la suite, Gabriel va mieux. Il repart vers l’Asie avec son mentor Martin Laurendeau pour trois tournois, lesquels mèneront aux qualifications de Roland-Garros, l’avant-dernière semaine de mai.

DJOKO GAUCHER ?

C’est du moins ce que montre l’affiche principale du tournoi de Banja Luka, en Bosnie-Herzégovine, au calendrier ATP cette semaine.

Imaginez donc que la photo de Novak Djokovic a été inversée au montage.

Il est délicat de se plaindre. Imaginez, le promoteur du tournoi est le frère du numéro un mondial !

UNE FILLE TRÈS, TRÈS EN FORME

Dans la section que sont-elles devenues, Monica Puig garde la forme absolue même si les blessures ont devancé la retraite.

La Portoricaine a participé au marathon de Boston, lundi dernier. Elle portait le dossard 2016 en commémoration de sa médaille d’or à Rio cette année-là.

À LA VOLÉE…

Coco Gauff (6e à la WTA) va cheminer sans entraîneur jusqu’à la fin de la saison sur terre battue… Félicitations à Brébeuf, couronné champion collégial du Québec… Maxence LeBlanc, le fils de Sébastien, maintenant administrateur du conseil d’administration de Tennis Canada, est courtisé par la NCAA et dévoile son choix : il se joindra à Ohio State… au football.