Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
WTA
Résultats des c...

Iga Swiatek sacrée reine de la terre battue à Roland-Garros

par Mike McIntyre

12 juin 2023

Iga Swiatek s’est présentée à Roland-Garros en tant que grande favorite et est repartie avec le trophée en main après avoir vaincu la finaliste surprise Karolina Muchova en trois manches de 6-2, 5-7 et 6-4.

En route vers le titre, Swiatek a produit quatre « bagels » à ses trois premiers duels et n’a concédé aucune manche avant le match ultime. Elle a prouvé qu’elle était la meilleure joueuse sur terre battue de la génération actuelle et compte maintenant quatre titres majeurs à son actif.

Bien que Swiatek ait fait face à une certaine adversité avant Roland-Garros. Après ses défaites à Madrid et à Rome, les interrogations sur sa capacité à défendre son titre à la Porte D’Auteuil étaient justifiées. Toutefois, la Polonaise a vite fait de rassurer ses partisans.

Chapeau à Muchova, qui a atteint la finale d’un tournoi du Grand Chelem pour la première fois après sa progression ait été ralentie par des blessures. Elle est la première joueuse à remporter une manche contre Swiatek en finale d’un tournoi majeur.

À Paris, Muchova a annoncé ses couleurs en dominant Maria Sakkari (8e) au premier tour. Elle a causé une autre surprise au carré d’as en éliminant Aryna Sabalenka (2e).

« Cette défaite est un peu amère, a mentionné Muchova. C’était un match très serré et j’étais près du but. Dans l’ensemble, être finaliste d’un tournoi du Grand Chelem est une incroyable réalisation, et me servira de motivation pour les prochaines fois. »

&ab_channel=EurosportTennis

Voici ce que Swiatek a confié après son triomphe : « Je ressens toutes sortes d’émotions en ce moment. C’est un peu surréaliste. Le match a été très intense, avec beaucoup de hauts et de bas. Je suis donc très heureuse d’avoir été solide dans les derniers jeux. Karolina a vraiment bien joué. C’était un grand défi. Je suis heureuse et très fière d’avoir réussi. »

Le règne de Swiatek au sommet du classement se poursuit – 62 semaines maintenant – et ne semble pas être menacé. La Polonaise se joint à Naomi Osaka et à Monica Seles en tant que seules joueuses à avoir remporté leurs quatre premières finales en tournois du Grand Chelem.

Le reste du tableau

Même si elle n’a pas atteint la finale, la numéro deux mondiale Aryan Sabalenka a connu une bonne quinzaine en accédant au carré d’as. Elle devrait maintenant s’illustrer sur le gazon grâce à ses services dévastateurs et ses puissants coups de fond.

Beatriz Haddad Maia (14e) a pris part à sa première demi-finale en tournois du Grand Chelem avant de se frotter à Swiatek. Elle est la première athlète du Brésil à se rendre aussi loin à Paris depuis le triple champion Gustavo Kuerten.

&ab_channel=TennisChannel

Une des belles histoires de cette édition de Roland-Garros est le parcours de l’Ukrainienne Elina Svitolina. La joueuse de 28 ans a fait un retour au jeu plus tôt cette année après avoir donné naissance à son premier enfant et a rapidement trouvé ses repères.

À son premier tournoi majeur depuis Melbourne en 2022, elle s’est qualifiée pour ses quatrièmes quarts de finale à Paris, battant en cours de route des adversaires comme Maria Trevisan (26e) et Daria Kasatkina (9e).

Le double et les Canadiennes

Si les Canadiennes ont éprouvé des difficultés en simple, elles se sont bien reprises en double. Ainsi, Leylah Annie Fernandez, qui est tombée au deuxième tour du simple, a pris part à la finale du double féminin avec Taylor Townsend. Malgré la défaite de 1-6, 7-6(5) et 6-1 face à Wang Xinyu et à Hsieh Su-wei, le tandem a excellé au cours de la quinzaine et s’est imposé comme l’une des meilleures équipes de la WTA. À 20 ans, Fernandez peut être fière d’avoir déjà atteint la finale de tournois du Grand Chelem en simple et en double.

Gabriela Dabrowski a été éliminée en double et en double mixte par ses compatriotes. En effet, elle et Louisa Stefani ont perdu au troisième tour contre Fernandez et Townsend en trois manches de 6-4, 4-6 et 6-2. Par la suite, en demi-finale du double mixte avec Nathaniel Lammons, elle a subi une défaite de 7-6(5) et 7-6(4) aux mains de Bianca Andreescu et de Michael Venus

En finale, Andreescu et Venus sont tombés 4-6, 6-4 et 10-6 face à Miyu Kato et à Tim Puetz. Andreescu, qui ne joue pas souvent en double et encore mois en double mixte, s’est réjouie de cette performance.

En simple, elle a amorcé le tournoi de magnifique façon en prenant la mesure de Victoria Azarenka, puis d’Emma Navaro avant de plier l’échine au troisième tour face à Lesia Tsurenko. Ceci représente d’ailleurs son meilleur résultat en quatre participations à Paris.

Les meilleurs joueurs de la WTA seront de retour à Montréal cet été pour l’Omnium Banque Nationale qui se déroulera du 4 au 13 août au Stade IGA. Procurez-vous vos billets dès aujourd’hui !