Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Résultats de l'...

Pour la deuxième année de suite, Paul liquide Alcaraz

par Max Gao

12 août 2023

Un an après l’avoir renversé au deuxième tour à Montréal, l’Américain Tommy Paul, 12e tête de série, a mis fin à la série de 14 victoires du numéro 1 mondial, Carlos Alcaraz, vendredi soir, en battant le champion de Wimbledon par 6-3, 4-6 et 6-3 à l’Omnium Banque Nationale présentée par Rogers à Toronto, se qualifiant pour sa première demi-finale du Masters 1000 de l’ATP.

Après une défaite contre Alcaraz plus tôt cette année à Miami, Paul, qui a battu son compatriote Marcos Giron, jeudi soir, après des affrontements en trois manches contre Diego Schwartzman et Francisco Cerundolo, savait qu’il devait prendre l’initiative contre Alcaraz. Il a profité d’un lent départ de son rival pour briser son service au premier jeu, consolidant par la suite son avance grâce à un pourcentage de premiers services de 77 % en première manche.

L’Américain a utilisé tout le terrain pour gagner du temps et profiter des erreurs d’Alcaraz qui a raté un autre coup droit pour subir un deuxième bris. L’Espagnol n’a pas retrouvé son rythme au service, commettant une double faute sur la balle de manche – comme il l’avait fait sur le premier point du match – pour concéder facilement la manche initiale.

Alcaraz a continué d’utiliser des balles à effets, mais, avec les coups droits à plat et profonds de Paul, il a dû se replier en défensive et lutter pour trouver le terrain et en évacuant sa frustration en direction de son équipe. Le rythme du match s’est inversé au deuxième set quand le double champion de tournois du Grand Chelem a réussi un passing pour porter la marque à 3-3, animant la foule de Toronto. À partir de 2-3, l’Espagnol a réussi 10 points de suite, puis sauvé trois balles de bris en route vers le gain de la manche.

Lire aussi : Le cœur d’Alex de Minaur a raison de Medvedev à Toronto

Paul est parvenu à retrouver son rythme, sauvant une balle de bris au premier jeu de la manche décisive, puis s’emparant du service d’Alcaraz au sixième jeu sur une volée ratée de son rival. Malgré une résistance notable de son adversaire, l’Américain a conservé son sang-froid pour caresser sa première victoire contre un numéro 1 mondial.

Paul a remporté 21 de ses 23 tentatives au filet au cours d’une rencontre de deux heures et 20 minutes, ce qui l’a surpris lui-même. « C’est une très bonne statistique… et l’un de ces points a été un coup entre les jambes », a-t-il affirmé en conférence de presse.

« Je ne pensais pas monter souvent au filet, mais j’ai choisi de le faire, de jouer un tennis d’attaque et de suivre l’action dans les circonstances, a déclaré le numéro 14 qui passera au 12e rang lundi. Après la deuxième manche, mon objectif principal était de faire plus de retours et de l’obliger à lutter pour conserver son service. Chaque fois que j’apercevais la balle dans ma zone de frappe, je voulais vraiment la frapper poursuivre le point en attaque. »

Lire aussi : Un brin de magie pour Monfils au Canada

Paul, qui a atteint sa première demi-finale dans un tournoi du Grand Chelem plus tôt cette année aux Internationaux d’Australie, affrontera maintenant la tête de série numéro 7, l’Italien Jannik Sinner, tombeur de Gaël Monfils. Les rivaux ont partagé leurs deux premiers duels, l’Italien l’emportant en trois manches à Madrid l’an dernier, et Paul prenant sa revanche un mois plus tard sur le gazon d’Eastbourne.