Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Résultats de l'...

Le cœur d’Alex de Minaur a raison de Medvedev à Toronto

par Max Gao

11 août 2023

Le ciel nous sourit. L’Australien Alex de Minaur a de nouveau démontré sa combativité, vendredi après-midi, à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers, se relevant d’un bris de service dans les deux manches pour remporter une victoire impétueuse de 7-6 (7) et 7-5 contre la deuxième tête de série et ancien champion, Daniil Medvedev.

Un jour après être revenu de l’arrière 1-5 dans la première manche pour finalement éliminer la 8e tête de série Taylor Fritz, de Minaur a dû puiser au fond de ses ressources contre Medvedev qu’il avait battu pour la première fois en cinq rencontres l’automne dernier au Masters 1000 en salle de Paris.

Après avoir commis des fautes directes pour concéder un premier bris dans le sixième jeu, de Minaur a commencé à installer son plan avec de longs échanges du fond du terrain. Tirant de l’arrière 2-5, l’Australien a ajusté son positionnement sur le terrain et s’est précipité au bon moment au filet pour empêcher Medvedev de réagir, lui qui se tenait loin derrière la ligne de fond.

Lire aussi : Les huit survivants en action à l’Omnium Banque Nationale de Toronto

« Quand je suis à la traîne dans un match, je me dis que je dois me battre jusqu’à la fin, jusqu’au dernier point, peu importe le score, et je pense que c’est une grande qualité, a déclaré de Minaur qui n’était pas peu fier d’avoir gardé un état d’esprit équilibré. J’ai appris dès mon plus jeune âge à toujours combattre peu importe la marque et, désormais, les adversaires le savent aussi. À cette étape, j’ai réussi à garder la balle en jeu, à jouer quelques bons points et puis, tout d’un coup, j’ai eu ma chance et j’ai pu renverser la situation. »

Luttant pour résister à de Minaur qui le faisait travailler avec des échanges de plus de 15 coups, Medvedev a commencé à commettre des erreurs, en particulier quand il servait pour la manche à 5-3 ou qu’il menait 5-1 dans le bris d’égalité. Le numéro 3 mondial a bénéficié de trois balles de manche, jugeant mal un retour de service à 6-4, commettant une double faute à 6-5 et ratant un revers sur la troisième à 7-6. De Minaur, lui, a converti sa première occasion de conclure la manche lorsqu’un revers de Medvedev a vogué derrière la ligne de fond.

« J’ai l’impression que la clé avec Alex est de le surprendre parce que sinon la balle revient toujours – un peu comme avec moi pour être honnête, a expliqué Medvedev en conférence d’après match. Vous devez souvent frapper fort et mettre la balle où il ne l’attend pas. Mais ça ne fonctionne pas toujours. Avec des balles plus lentes, il a le temps de s’arrêter, de courir, de s’arrêter de nouveau, de courir et puis de toujours atteindre la balle. »

Suivez les résultats en direct de Toronto

La deuxième manche a suivi un schéma similaire, Medvedev s’offrant une avance rapide et de Minaur revenant deux fois d’un bris de retard. En attendant que de Minaur commette des erreurs qui ne sont pas venues, Medvedev a eu du mal à trouver son rythme sur son service, réalisant 53 % des points derrière ses premières balles (46/87). L’ex-champion a commis sa septième double faute sur la balle de match pour offrir la victoire à l’Australien sur un plateau d’argent après deux heures et trois minutes.

Tandis que Medvedev estimait que les conditions de jeu à Toronto étaient plutôt lentes, de Minaur, qui a joué dans des conditions plus chaudes et plus humides à Los Cabos la semaine dernière, pensait le contraire. « Malgré tout, j’ai pu rester dans le tournoi assez longtemps pour me sentir beaucoup mieux, a déclaré l’Australien qui a également battu Cameron Norrie, tête de série numéro 11, et le Canadien Gabriel Diallo. Je me sentais en contrôle des balles sur mes cordages et j’ai été capable de passer à l’attaque ».

Pour de Minaur, qui devrait atteindre au moins le 14e rang mondial lundi, un sommet pour lui, sa quatrième victoire contre un joueur du Top 5 est une bonne indication de son progrès. « Ce n’est un secret pour personne que je ne suis pas satisfait de ma place. J’essaie toujours de pousser davantage, a déclaré de Minaur. Je sens que mon niveau de jeu devrait me permettre d’entrer dans le Top 10. C’est à la fin de l’année dernière, après ma victoire contre Daniil à Paris, que j’ai vraiment commencé à croire en moi. À partir de ce moment, j’ai connu une excellente année. J’ai voulu bien faire dans les tournois et c’est un sentiment formidable d’être en demi-finale ici. »

Lire aussi : Un brin de magie pour Monfils au Canada

Pour sa première demi-finale en Masters 1000 de l’ATP, de Minaur affrontera l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina qui, après avoir battu coup sur coup la 13e tête de série Alexander Zverev et la 4e, Casper Ruud, a éliminé plus tôt dans la journée l’Américain Mackenzie McDonald en deux manches. Davidovich Fokina et de Minaur ont grandi en jouant l’un contre l’autre sur le circuit junior et, chez les professionnels, l’Espagnol s’est imposé dans trois de leurs quatre duels (y compris les tournois ITF).

« C’est une énorme occasion, mais je pense que nous avons tous les deux prouvé que nous méritions d’être ici avec le niveau des adversaires que nous avons battus, a déclaré de Minaur. Cela démontre que nous jouons tous les deux un excellent tennis et que nous sommes confiants. Je vais me préparer pour affronter sa puissance de feu. Il a aussi de bonnes mains. Ça devrait être un excellent match. »