Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Résultats de l'...

Le récapitulatif Cashmere  : Les huit survivants en action à l’Omnium Banque Nationale de Toronto

par Mike McIntyre

11 août 2023

Présenté par

Il ne reste plus que quatre joueurs de simple et quatre équipes de double encore dans la course pour le titre de l’Omnium Banque Nationale, et le tableau du simple est grand ouvert après de nombreuses surprises.

Mais avant, j’aimerais vous parler d’une importante initiative de Tennis Canada : la promesse d’une expérience positive au tennis. De retour cette année, l’initiative Pause mentale soutenue par Beneva est une façon de promouvoir un milieu sûr, mais aussi de « mettre fin au tabou et de favoriser la discussion sur l’importance de la santé mentale dans le sport ».

En arrivant sur le site à Toronto, les amateurs peuvent soutenir cette initiative en signant la Promesse au kiosque qui se trouve à gauche du tableau géant et des écrans vidéo à côté du Court central. Plusieurs centaines de personnes ont déjà signé la Promesse sur place et vous pouvez également le faire en ligne.

Suivez les résultats en direct de Toronto

La Promesse, ainsi que les cartes postales d’encouragement que les amateurs ont envoyées à leurs joueurs préférés toute la semaine, illustre clairement que la santé mentale est une priorité au tournoi et au-delà.

Photo : Mike McIntyre

La Promesse n’est pas réservée aux amateurs. La joueuse canadienne Ariana Arseneault, membre de l’équipe de l’université Auburn, en Alabama, s’est aussi arrêtée pour signer la promesse lorsqu’elle était en ville pour assister à des matchs.

Ariana repart demain pour entreprendre sa dernière année à Auburn. Elle aimerait ensuite faire le saut chez les professionnelles. Nous espérons voir la jeune femme de 21 ans, originaire de Richmond Hill, participer aux qualifications l’an prochain lorsque le circuit féminin sera de retour à Toronto.

Au début de la semaine, peu de gens auraient imaginé que le premier quart de finale opposerait Alejandro Davidovich Fokina et Mackenzie McDonald. Ils sont tous deux des joueurs talentueux et ont éliminé de gros noms avant les quarts.

L’Espagnol a atteint sa deuxième demi-finale du Circuit Masters 1000 en prenant la mesure de l’Américain en deux manches de 6-4 et 6-2. Depuis le début de la semaine, Davidovich Fokina n’a perdu qu’une seule manche et a aussi indiqué la sortie à Sascha Zverev (13e) et à Casper Ruud (3e).

Photo : Peter Power

Quand on lui a demandé, après le match, s’il avait acquis de la confiance sur surface dure cette année, Davidovich Fokina a parlé de son approche mentale.

« Je suis plus détendu en dehors du terrain. Je pense que c’est ce qui me permet d’être plus puissant, parce que je suis aussi plus détendu sur le terrain. Je ne me soucie pas de perdre ou de gagner. Je me contente d’avoir du plaisir, et jouer et d’essayer de gagner chaque point. »

En après-midi, Daniil Medvedv (2e) a été surprise par Alex de Minaur. L’Australie, qui occupe le 18e rang mondial, se déplace extrêmement rapidement sur le terrain. Il a retourné pratiquement toutes les balles et cette constance a soutiré des erreurs de Medvedev. Le jeu au filet de de Minaur s’est aussi révélé fatal, obligeant Medvedev à frapper dans le filet ou à sortir la balle du jeu.

La demi-finale de samedi entre Davidovich Fokina et de Minaur est une occasion incroyable pour ces deux joueurs de 24 ans qui ont amplement mérité leur place à cette étape du tournoi.

On n’était pas au bout de nos surprises, car en soirée, le numéro un mondial Carlos Alcaraz est tombé aux mains de Tommy Paul (12e). L’Américain avait aussi éliminé l’Espagnol l’an dernier, à Montréal.

Paul a estomaqué les spectateurs par son jeu dans la première manche avant qu’Alcaraz ne nivèle la marque en remportant la deuxième. Au troisième acte, alors qu’il servait à 2-3, 30-30, Alcaraz a tenté un de ses fameux amortis, mais Paul a réussi à le récupérer. Alcaraz a ensuite réalisé un lob, mais Paul a été rapide comme l’éclair pour reculer et frapper un smash gagnant.

Sur la balle de bris, Alcaraz a raté une volée du revers et Paul se retrouvait avec une avance qu’il a jalousement protégée pour se diriger vers un gain de 6-3, 4-6 et 6-3.

Les résultats de cette semaine témoignent de la profondeur qu’il existe en ce moment sur le circuit ATP ainsi que de la difficulté à faire la transition entre deux surfaces. La foule a chaleureusement applaudi Alcaraz lorsqu’il a quitté le Court central, un joueur qu’ils accueillaient à Toronto pour la première fois.

Au carré d’as, Paul sera opposé à Jannik Sinner, tombeur de Gaël Monfils dans un match qui s’est terminé après minuit.