Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Résultats de l'...

Le récapitulatif Cashmere : Survivre aux adversaires et aux éléments à Toronto

par Mike McIntyre

8 août 2023

Présenté par

C’était la deuxième journée du tableau principal à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers et c’était également une journée très spéciale pour le Canadien Félix Auger-Aliassime, qui célèbrait son 23e anniversaire de naissance. Nous reviendrons plus tard sur les détails de son match du premier tour contre l’Australien Max Purcell.

L’effervescence s’est poursuivie sur le site, et un événement assez inusité s’est produit aujourd’hui. Vers la fin de la première manche du duel opposant Sebastian Korda et Tomas Martin Etcheverry, une partie des gradins de l’extrémité nord des gradins du Grandstand a bougé, ce qui a entraîné une brève interruption du jeu.

L’arbitre de chaise, Fergus Murphy, qui avait déjà vécu une situation délicate hier soir lors du match de Milos Raonic, était de retour au boulot et a calmement suggéré aux amateurs de se relocaliser temporairement. On le voit ici rire avec Korda pendant que l’équipe des opérations répare les gradins.

Photo : Mike McIntyre

Vous êtes-vous déjà demandé combien de raquettes sont cordées pendant l’OBN ? J’ai parlé à David Reynolds, le cordeur de Sporting Life, et il m’a dit qu’en moyenne, 140 par jour passent entre leurs mains.

Suivez les résultats en direct du premier et du deuxième tour

La tension habituelle utilisée par les pros est de 22-24 kg, tandis que le Français Adrian Mannarino préfère une tension de 10 kg, ce qui est très bas. Reynolds m’a dit qu’une telle tension serait comme un filet de pêche dans le fond de la raquette, mais que le jeu de Mannarino l’exigeait pour soutenir l’incroyable touche que sa raquette lui permet d’avoir

Photo : Mike McIntyre

Il y a eu beaucoup d’action, y compris le retour d’Andy Murray à Toronto pour la première fois depuis 2014. Après une longue première manche qui a duré plus d’une heure, l’Écossais s’est débarrassé de Lorenzo Sonego en des comptes de 7-6(3) et 6-0.

Par ailleurs, Korda, fils de l’ancien champion des Internationaux d’Australie Petr Korda, a aisément disposé d’Etcheverry. Dix Américains faisaient partie du tableau principal de l’OBN cette année, ce qui illustre bien la profondeur du tennis américain.

Sur les terrains d’entraînement, Daniil Medvedev a été populaire auprès des chasseurs de signatures, grands et petits. Après son entraînement, il a fait de nombreux heureux qui lui avaient apporté des balles.

Photo : Mike McIntyre

Ce sont des moments qui peuvent donner la piqûre du tennis à un enfant pour la vie, et les joueurs de l’ATP comprennent visiblement la valeur de ces interactions. Que ce soit pour une signature ou un égoportrait, les pros sont exactement ça, professionnels, dans la manière dont ils se comportent.

Je ne suis pas du genre à m’acoquiner avec les vedettes, ce qui est mal vu dans les médias et pour des raisons évidentes, mais j’ai fait exception aujourd’hui lorsque j’ai croisé Ace, la mascotte de Tennis Canada, qui prenait des photos avec les amateurs du haut du Court central.

Photo : Mike McIntyre

Le match vedette de la soirée opposait Auger-Aliassime et le qualifié australien Max Purcell. Les anniversaires à Toronto n’ont jamais été pariculièrement spéciaux pour le Canadien qui a été battu pour la deuxième fois en trois participations à Toronto le jour de son anniversaire.