Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Résultats de l'...

Récapitulatif Cashmere : Sinner remporte son premier Masters 1000 à Toronto

par Mike McIntyre

13 août 2023

Présenté par

Jannik Sinner est le dernier survivant du volet torontois de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers. La 7e tête de série a présenté un tennis presque sans faille en finale pour disposer aisément de l’Australien Alex de Minaur par 6-4 et 6-1, soulevant ainsi son 8e trophée ATP mais son tout premier en Masters 1000.

Les joueurs ont conservé leur service pendant les quatre premiers jeux du match, s’analysant comme des boxeurs qui se tournent autour dans le ring avant de déclencher leurs coups de poing.

Servant à 2-3 avec l’avantage contre lui, de Minaur s’est aventuré au filet et Sinner lui a répondu par un lob parfait qui a provoqué le premier bris du match. L’Australien avait connu beaucoup de succès au filet lors de ses rencontres précédentes, mais Sinner était prêt à relever le défi.

Surpris, de Minaur a néanmoins réussi à remettre les pendules à l’heure au jeu suivant en utilisant sa marque de commerce qui est la constance, attendant que Sinner commette l’erreur fatidique. Il a ainsi récupéré son bris de retard.

Sinner a poursuivi en conservant son service avec une relative facilité, tandis que l’Australien peinait pendant des jeux plus longs. À 4-5, de Minaur s’est rapidement retrouvé à 0-40 donnant à son rival une triple balle de manche. L’Italien n’a eu besoin que d’un coup supplémentaire pour se sauver avec la manche sur le score de 6-4.

Sinner a par la suite étendu sa gamme de frappes puissantes et impressionnantes, empêchant de Minaur de suivre le rythme. Servant à 1-2 et 30-30, de Minaur a commis deux fautes successives, une au coup droit et l’autre au revers, pour donner à Sinner le premier bris du deuxième set. L’Italien a refusé de regarder en arrière et n’a plus perdu le moindre jeu pour l’emporter 6-4 et 6-1 en une heure et 29 minutes.

Lire aussi : Jessica Pegula est couronnée championne de l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers à Montréal

Parmi les statistiques révélatrices du match, soulignons le fait que de Minaur n’a remporté que 46 % des points avec ses premiers services, tandis que Sinner profitait de 5 des 10 balles de bris que lui a concédées son adversaire. Les dés étaient jetés depuis longtemps.

Après le match, les joueurs se sont salués amicalement. Ils s’entraînent parfois ensemble à Monaco et étaient partenaires en double cette semaine à Toronto, bien qu’ils aient perdu dès le premier tour.

Après sa défaite, de Minaur a eu de bons mots pour Sinner et son équipe. « Je vous félicite, car vous le méritez. En raison de la façon dont vous vous comportez sur le terrain et à l’extérieur, j’ai énormément de respect pour vous. C’était une grande semaine. Nous l’avons commencée en double et ça ne s’est pas bien passé, mais nous avons tous les deux atteint la finale. Alors félicitations à Jannik et à toute l’équipe ! »

Sinner a expliqué ce que la semaine signifiait pour lui et a remercié son équipe pour le soutien qui l’a conduit â vivre le plus grand moment de sa jeune carrière.

Lire ausi : Sinner et de Minaur visent tous deux un premier titre Masters 1000

« Je suis très heureux de partager ce moment avec vous et avec toutes les personnes qui sont autour de moi chaque jour, qui croient en moi. Nous travaillons très dur pour toujours aller de l’avant. »

Il a ensuite partagé avec la foule la façon dont il comptait célébrer sa victoire lundi. « Daren doit encore m’apprendre un peu de ses secrets au golf parce que je suis très mauvais. Nous le ferons demain. »

Sinner a abordé le match avec un gros avantage de 4-0 dans ses duels contre de Minaur. Il a désormais un dossier de 5-0. L’Italien est le plus jeune vainqueur de l’OBN à 21 ans depuis Alexander Zverev qui en avait 20 quand il a gagné à Montréal en 2017. Il sera classé 6e à l’ATP lundi et fait maintenant partie des vainqueurs potentiels des Internationaux des États-Unis dans trois semaines.

Lire aussi : Le cœur d’Alex de Minaur a raison de Medvedev à Toronto

L’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers a attiré 175 000 spectateurs cette semaine à Toronto, offrant du tennis électrisant au Sobeys Stadium. L’an prochain, la WTA revient dans la capitale ontarienne avec un spectacle qui promet d’être fantastique.

Arevalo et Rojer sont couronnés champions du double

La finale du double a été le premier match dispute sur le Court central et opposait les troisièmes têtes de série Rajeev Ram et Joe Salisbury à Marcelo Arevalo et Jean-Julien Rojer. Comme c’est souvent le cas, les quatre joueurs étaient âgés de plus de 30 ans, comme quoi l’intelligence et l’expérience sont nécessaires pour naviguer dans les méandres du double.

Arevalo et Rojer ont pris le contrôle du match dès les premiers instants, brisant Salisbury pour prendre les devants 3-1 avant d’empocher la manche initiale après 30 minutes de jeu.

Lire aussi : Pour la deuxième année de suite, Paul liquide Alcaraz

Arevalo et Rojer ont semblé être moins embêtés par le vent que leurs rivaux et avoir plus d’énergie que leurs adversaires. Ils ont marqué deux bris rapides au deuxième acte pour se forger une confortable avance de 6-3 et 4-0. Un dernier bris quelques jeux plus tard confirmait leur triomphe.

Il s’agissait d’une troisième finale ATP pour le tandem cette année et d’un troisième titre après leurs triomphes à Adélaïde et à Delray Beach. Avant l’OBN, ils occupaient le 21e rang du classement de double de l’ATP et devraient se hisser au 7e échelon à la suite de leur victoire à Toronto.