Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
WTA

BRISEBOIS : ANNÉE TRÈS OCCUPÉE - QUAND, OÙ ET QUOI ?

par Mario Brisebois

27 janvier 2023

Comment se dessine l’année qui commence ? Pour Tennis Canada, elle s’annonce très occupée. De fait, elle le sera plus que jamais avec, mentionnons-le, le Québec comme chef de file des activités.

L’organisation a dévoilé cette semaine son calendrier de compétitions. Bravo pour le travail accompli !

Non seulement la très vaste majorité des activités de 2022 revient, mais en boni, le nombre bondit de 70 à au-delà de 90 présentations sanctionnées par l’ATP, l’ITF ou la WTA… s’il vous plaît.

Il faut le faire après deux ans d’arrêt complet en raison de la COVID-I9.

La répartition des activités va comme suit : 23 rendez-vous professionnels, 38 chez les juniors, 20 dans la catégorie des maîtres (vétérans) et huit en tennis en fauteuil roulant.

Tennis Canada a le mérite d’investir dans le développement des talents d’ici en faisant venir ceux d’ailleurs au lieu de toujours s’expatrier.

La méthode a fonctionné pour Milos Raonic, Vasek Pospisil et Eugenie Bouchard, de même que pour Félix Auger-Aliassime, Denis Shapovalov, Bianca Andreescu et, plus récemment, Leylah Annie Fernandez et Gabriel Diallo qui cogne à la porte.

Photo : Martin Sidorjak/Tennis Canada

Un coup de chapeau à Hatem McDadi, vice-président haute performance à Tennis Canada, et à Richard Quirion, directeur des tournois professionnels et internationaux au Québec.

LE QUÉBEC MARQUE LE PAS

Le Québec reste le château fort en 2023 avec 11 tournois professionnels et 21 autres juniors ITF, à part les championnats canadiens.

Soulignons le retour du programme Banque Nationale avec les Championnats BN de Granby (mixte) et des Challengers du Saguenay (femmes) et de Drummondville (hommes) et les Internationaux juniors du Canada à Repentigny.

Photo : Sarah-Jade Champagne/Tennis Canada

L’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers présente son volet féminin début-août au stade IGA. S’ajoute cette année la création d’une série de tournois Futures-FIT (25 000 $) avec des compétitions à Montréal (au début de mars pour les hommes), à Saint-Augustin (un tournoi confirmé avec un autre en attente) et à l’Île-des-Sœurs (femmes).

L’investissement de Tennis Canada dans sa relève variera entre deux et trois millions de dollars, ce qui est considérable.

« Il est nécessaire de continuer d’investir pour s’assurer de former d’autres champions et championnes », affirme Richard Quirion.

LE TABLEAU DE 2023

Voici les principaux tournois qui auront lieu entre mars et novembre :

  • 6 au 12 mars : Futures ITF (hommes), Montréal
  • 13 au 19 mars : Futures ITF (hommes), Montréal
  • 10 au 16 juillet : Futures ITF (hommes), Laval
  • 4 au 13 août : Omnium Banque Nationale (femmes), Stade IGA 
  • 20 au 26 août : Championnats Banque Nationale (mixte), Granby 
  • 21 au 26 août : Futures ITF (femmes), Saint-Augustin 
  • 25 août au 2 septembre : Internationaux de tennis junior Banque Nationale (mixte), Repentigny
  • 9 au 15 octobre : Futures ITF (femmes), Île-des-Sœurs
  • 15 au 22 octobre : Challenger Banque Nationale (femmes), Saguenay
  • 23 au 29 octobre : Futures ITF (femmes), Saint-Augustin 
  • 12 au 19 novembre : Challenger Banque Nationale (hommes), Drummondville 

SHAPO À DELRAY, MAIS FÉLIX ?

Message aux snowbirds qui multiplient les questions pendant qu’on joue à la pelle ici : oui, Denis Shapovalov fait partie des inscrits au tournoi ATP de Delray Beach, en Floride, du 13 au 19 février. Il sera la deuxième tête de série derrière Taylor Fritz  

Le nom de Félix n’est pas de la liste pour le moment, mais sachez cependant qu’il est possible que Gabriel Diallo se pointe sous les palmiers s’il est admis aux qualifications.

L’HORAIRE AUSTRALIEN 

Le tennis des nuits blanches achève.

Pour aider à se retrouver, les finales féminine et masculine du simple de Melbourne seront diffusées en direct à 3 h 30 à RDS. La première a lieu dans la nuit de vendredi à samedi et la seconde dans celle de samedi à dimanche.

Bonne idée de la chaîne sportive d’avoir prévu des rediffusions à 8 h (femmes) et 9 h (hommes).

Toujours au sujet du p’tit écran, le chroniqueur André Rousseau dit que Gilbert Perreault, auteur de 512 buts et 814 aides dans sa formidable carrière avec les Sabres de Buffalo, s’est découvert un faible pour le tennis qu’il suit à la télé.

DIRECTION VANCOUVER 

Dans les plus récentes nouvelles, le Canada retournera à Vancouver mi-avril pour la Coupe Billie Jean King.

Cela dit, la décision est la bonne, puisque la mission de Tennis Canada est de faire rayonner le tennis dans l’ensemble du pays.


Photo: Joe Ng