Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Entre les Ligne...

Entre les lignes : Place à Cincinnati

par Mike McIntyre

17 août 2023

Après l’Omnium Banque Nationale, la saison nord-américaine sur surface dure de l’ATP se déplace à Cincinnati pour l’Open Western and Southern, une autre épreuve du Circuit Masters 1000.

Sur le court 

Une chose certaine, c’est que Jannik Sinner et Alex de Minaur ne connaîtront pas autant de succès en Ohio qu’à Toronto. En effet, les deux joueurs ont connu une fin prématurée, tombant respectivement aux mains de Dusan Lajovic et de Gaël Monfils. 

Qui devrons-nous surveiller ? Tout d’abord le numéro un mondial, Carlos Alcaraz.

Éliminé en quart de finale à Toronto par Tommy Paul, l’Espagnol a encore une fois croisé le fer avec l’Américain, mais a réussi à soutirer un gain en trois manches, au troisième tour.

Novak Djokovic a aussi atteint les quarts de finale, éliminant Alejandro Davidovich Fokina par abandon au deuxième tour avant d’indiquer la sortie à Monfils.

Lire aussi : Sinner remporte le plus important titre de sa carrière à Toronto

Contrairement à ce qui s’est passé à Toronto, les quatre premières têtes de série ont toutes atteint les huitièmes de finale à Cincinnati. Les déboires de Casper Ruud (5e) sur surface dure se sont poursuivis, car il est tombé 6-4, 3-6 et 6-4 aux mains de Max Purcell au deuxième tour.

Andrey Rublev (7e) a aussi connu une fin prématurée, perdant face à Emil Ruusuvuori en trois manches de 7-6(10), 5-7 et 7-6(3) au deuxième tour.

À surveiller

Le retour au jeu de Novak Djokovic attire l’attention cette semaine. Le finaliste de Wimbledon a décidé de faire l’impasse sur l’Omnium Banque Nationale pour se reposer.

Un seul tournoi sur surface dure sera-t-il suffisant à la préparer pour sa quête d’un 25e titre en tournois du Grand Chelem ? C’est ce que nous saurons dans quelques semaines.

Le buzz à l’extérieur des courts 

Dans quelques semaines, le Canada partira à la défense de son titre de la Coupe Davis. Toutefois, l’équipe de 2023 aura une allure différente pour le tournoi à la ronde qui se déroulera du 12 au 17 septembre. 

Lors de l’annonce de la composition de l’équipe, le nom de Félix Auger-Aliassime ne faisait pas partie de la liste des participants canadiens. Comme il s’est déjà engagé à prendre part à la Coupe Laver du 22 au 24 septembre, à Vancouver, on comprend qu’il ait décidé de faire l’impasse sur la Coupe Davis. Cet automne, le 14e mondial aura trois titres à défendre, soit à Florence, à Anvers et à Bâle.

Denis Shapovalov fait partie de l’équipe, mais il vient d’annoncer qu’il se retirait des Internationaux des États-Unis, car son genou n’est pas encore rétabli. Après Wimbledon, il a admis qu’il aura probablement besoin de quelques mois pour se remettre de cette blessure.

Alexis Galarneau et Gabriel Diallo, ainsi que le vétéran Vasek Pospisil, devront probablement porter l’équipe sur leurs épaules.

Galarneau, 24 ans, a remporté son premier titre du Circuit Challenger à Granby, tandis que Diallo, 21 ans, a gagné son tout premier match de l’ATP à l’Omnium Banque Nationale de Toronto. Contrairement à l’an dernier, il semble qu’ils seront tous les deux sous les feux de la rampe lorsque le Canada se présentera à Bologne pour affronter le Chili, l’Italie et la Suède.