Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Reportage

À la rencontre de Jannik Sinner : comment s’est déroulé le reste de son année 2023

par Pete Borkowski

7 décembre 2023

Lorsque Jannik Sinner a été couronné champion de l’Omnium Banque Nationale de Toronto, en août, le monde du tennis se doutait bien que ce n’était que le début pour le talentueux Italien.

Et il n’a pas tardé à donner raison à tout le monde.

Le triomphe à Toronto était le deuxième de l’année pour Sinner et laissait présager de grandes choses pour le joueur de 22 ans.

Voici comment s’est déroulé le reste de la saison 2023 du champion de l’Omnium Banque Nationale.

Lent départ

La transition entre le tournoi canadien et celui de Cincinnati est ardue et Sinner en a été victime dès son premier duel, s’inclinant face à Dusan Lajovic à l’Open Western and Southern.

Sinner, qui était l’un des sérieux prétendants au titre des Internationaux des États-Unis, a amorcé la quinzaine en battant ses deux premiers rivaux en trois manches avant de livrer une bataille en quatre actes à Stan Wawrinka. Il est ensuite tombé en cinq manches au quatrième tour face à Alexander Zverev.

Le pied sur l’accélérateur

Après Flushing Meadows, Sinner est passé à une vitesse supérieure, accumulant 23 victoires et seulement 3 défaites dans les derniers milles de la saison.

Cela a commencé à Pékin (ATP 500) alors qu’il éliminait des rivaux du Top 3 pour mettre la main sur le trophée.

En demi-finale, il a indiqué la sortie à Carlos Alcaraz en deux manches de 7-6(4) et 6-1 avant d’arracher une victoire en deux jeux décisifs à Daniil Medvedev.

La semaine suivante, il a éprouvé de la difficulté à Shanghai, perdant contre Ben Shelton en huitième de finale. Il s’est toutefois magnifiquement bien repris à son retour en Europe.

Ainsi, à Vienne (ATP 500), il a eu raison de quatre membres du Top 20, y compris deux du Top 5, pour récolter son quatrième titre de l’année, battant encore une fois Medvedev en finale.

Des duels avec Djokovic et la domination à la Coupe Davis

Novembre a été marqué par la rivalité entre Sinner et le numéro un mondial Novak Djokovic, qui ont croisé le fer à quatre reprises lors des deux derniers tournois de l’année.

De retour à la maison pour les Finales de l’ATP à Turin, Sinner était en grande forme pour le tournoi à la ronde des championnats de fin de saison.

Après avoir aisément disposé de Stefanos Tsitsipas, Sinner a croisé le fer avec Djokovic lors de son deuxième duel. Contrairement à ce qui s’était passé au carré d’as de Wimbledon, Sinner a opposé une forte résistance au numéro un mondial, signant un gain après une lutte de plus de trois heures.

Sinner s’est retrouvé dans une situation un peu particulière lors de son dernier affrontement du tournoi à la ronde : une défaite contre Holger Rune éliminerait automatiquement Djokovic. L’Italien a toutefois battu le Danois pour terminer au sommet de son groupe et permettre au Serbe de participer à la demi-finale.

Les deux joueurs se sont une fois de plus affrontés en finale, et Djokovic a pris sa revanche en battant l’Italien en deux manches.

L’action s’est poursuivie aux Finales de la Coupe Davis, à Malaga, où l’Italie et la Serbie pouvaient croiser le fer en demi-finale.

Portant tous les espoirs de son pays sur ses épaules, Sinner a réussi à élever son jeu.

En quart de finale, il a produit deux points pour venir à bout des Pays-Bas et mettre la table pour une rencontre contre la Serbie de Djokovic.

Après la victoire du Serbe Miomir Kecmanovic contre Lorenzo Musetti lors du premier duel, Sinner se devait de signer un gain pour garder l’Italie dans la course. Sinner a livré une autre belle bataille contre Djokovic, poussant le Serbe à la limite de trois manches.

Lire aussi : À la rencontre de Jessica Pegula - comment s’est déroulé le reste de son année 2023

Djokovic a obtenu trois balles de match sur le service de Sinner à 4-5. Au cours de sa carrière, le Serbe n’avait jamais perdu un match après avoir détenu des balles de match consécutives. Mais il y a une première à tout, et Sinner s’est bien acquitté de sa tâche en repoussant ses balles de match avant de briser Djokovic et de servir pour la victoire.

Les deux rivaux se sont affrontés de nouveau lors du double décisif, et encore une fois, l’Italien s’est montré à la hauteur en servant une deuxième défaite au numéro un mondial, propulsant son pays en finale.

Le dernier match de la saison 2023 a été une reprise de la finale de Toronto alors que Sinner se mesurait à Alex de Minaur pour le titre de la Coupe Davis. Le duel n’a pas été aussi serré que la finale de l’Omnium Banque Nationale, car l’Italien a conclu sa saison en beauté en infligeant un revers de 6-3 et 6-0 à l’Australien, offrant ainsi à l’Italie sa première Coupe Davis depuis 1976. Il a fini la semaine avec une fiche parfaite de cinq victoires et n’a concédé qu’une seule manche.

Sinner a terminé la saison 2023 au quatrième rang mondial, soit un sommet personnel, après avoir récolté quatre titres de simple de l’ATP et la Coupe Davis, deux de ses trophées de simple ayant été conquis après son triomphe au Canada. Il a terminé avec le deuxième plus grand nombre de victoires (64, deux de moins que Medvedev) et le troisième meilleur pourcentage de victoires sur le circuit.

Les meilleurs de l’ATP seront de retour à Montréal l’été prochain pour l’édition 2024 de l’Omnium Banque Nationale du 3 au 12 août, au Stade IGA. Les billets sont déjà en vente. Achetez les vôtres dès aujourd’hui !

Les meilleures de la WTA seront de retour à Toronto l’été prochain pour l’édition 2024 de l’Omnium Banque Nationale du 4 au 12 août, au Sobeys Stadium. Les billets sont déjà en vente. Achetez les vôtres dès aujourd’hui !

Présenté dans cette nouvelle