Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
WTA
Résultats des c...

Coco Gauff réalise un rêve à New York

par Mike McIntyre

11 septembre 2023

Coco Gauff a conclu son incroyable saison estivale sur surface dure en récoltant son premier titre majeur grâce à un gain de 2-6, 6-3 et 6-2 aux dépens d’Aryna Sabalenka en finale des Internationaux des États-Unis.

L’Américaine de 19 ans a incontestablement été la meilleure joueuse de la WTA depuis Wimbledon avec une fiche de 17 victoires et 1 défaite avant le match de championnat à Flushing Meadows. Au cours des deux derniers mois, elle a été couronnée championne à Washington et à Cincinnati avant de triompher à New York.

Le tirage avait mis des embûches sur le parcours de Gauff, notamment en la personne de la talentueuse adolescente Mirra Andreeva. De plus, plusieurs s’attendaient à un palpitant quart de finale contre la favorite Iga Swiatek.

Gauff a relevé quelques défis dans les premiers tours, y compris un posé par l’ancienne numéro un Caroline Wozniacki en huitième de finale. Elle est ensuite passée à une vitesse supérieure quand, au lieu de Swiatek, c’est la puissante Jelena Ostapenko qui l’attendait en quart de finale et l’Américaine l’a facilement éliminée en des comptes de 6-0 et 6-2.

Lire aussi : Les marathoniennes de 2023

Aryna Sabalenka (2e) a été l’ultime adversaire de Gauff et les deux protagonistes, qui s’affrontaient pour la première fois dans une épreuve du Grand Chelem, ont offert un spectacle grandiose au public.

Sabalenka a dominé la première manche, l’empochant rapidement par la marque de 6-2. Elle a semblé être en voie de poursuivre sur sa lancée lorsqu’elle s’est forgé deux balles de bris sur le service de Gauff au début du deuxième acte, mais l’Américaine a tenu bon.

Forçant sa rivale à frapper de plus en plus de coups, Gauff a réussi à renverser la vapeur et à forcer la tenue d’une manche décisive pour le plus grand plaisir de ses partisans.

Lire aussi : Un premier titre grand pour Sabalenka aux Internationaux d'Australie

Gauff était partout sur le terrain au premier jeu du dernier engagement, brisant Sabalenka sur un smash explosif après avoir récupéré un amorti de sa rivale.

Les fautes du coup droit ont commencé à s’accumuler dans le camp adverse et Gauff en a profité pour prendre les devants 3-0. L’Américaine a continué son travail de démolition pour mettre la main sur sa première couronne d’un tournoi du Grand Chelem en trois manches de 2-6, 6-3 et 6-2.

Le reste du tableau

Éliminée par Ostapenko en huitième de finale, Swiatek a du même coup perdu sa place au sommet du classement mondial. Pour la Lettone, il s’agissait d’une quatrième victoire en quatre duels contre la Polonaise.

Et que dire du retour en Grand Chelem de Wozniacki ? La Danoise, dont la dernière participation à un tournoi majeur remontait aux Internationaux d’Australie de 2020, a effectué un retour au jeu à l’Omnium Banque Nationale de Montréal et n’avait que deux tournois à son actif avant d’arriver à New York.

Au deuxième tour, elle a surpris Petra Kvitova (11e) et a poussé Coco à la limite de trois manches au quatrième tour.

Lire aussi : Paris 2024 - Surveillons le Danemark

Il faut également mentionner la performance de Qinwen Zheng, qui a atteint son premier quart de finale en tournois du Grand Chelem, éliminant Ons Jabeur (5e) en cours de route. Karolina Muchova s’est également illustrée en se taillant une place au carré d’as avant de tomber aux mains de Gauff.

Les Canadiennes

La tâche n’a pas été facile pour les Canadiennes en simple. En l’absence de Bianca Andreescu, qui se remet d’une blessure au dos, tous les espoirs reposaient sur les épaules de Leylah Annie Fernandez et de Rebecca Marino.

Malheureusement, les deux représentantes de l’unifolié se sont inclinées au premier tour. Fernandez a tout tenté, mais a dû s’avouer vaincue en trois manches face à Ekaterina Alexandrova (22e), tandis que Marino a subi une défaite crève-cœur en deux jeux décisifs contre Patricia Maria Tig.

Le double féminin

La Canadienne Gaby Dabrowski et sa partenaire Erin Routliffe ont donné au pays beaucoup de raisons de se réjouir.

Les 16es têtes de série n’avaient disputé que quelques tournois ensemble cet été, mais la magie s’est opérée à Flushing Meadows alors qu’elles ont eu raison de Laura Siegemund et Vera Zvonareva 7-6(9) et 6-3 en finale pour remporter le titre. Il s’agit du premier titre majeur en double féminin pour les deux joueuses.

Après le triomphe, les deux joueuses ont parlé en termes élogieux l’une de l’autre, Routliffe déclarant : « Merci à Gaby d’avoir joué avec moi. Elle a vraiment tenté sa chance avec moi et je l’apprécie et je l’aime beaucoup pour cela. »

Dabrowski a répondu avec la même gentillesse : « Tout d’abord, merci à Erin. Toi aussi tu m’as fait confiance. Nous avons toutes les deux connu une année difficile et je suis vraiment, vraiment fière de la façon dont nous nous sommes soutenues, contre vents et marées. »

Les deux joueuses empochent 700 000 $ US pour cette victoire, ce qui représente le plus gros salaire reçu par l’une ou l’autre au cours de leur carrière professionnelle et assurément un bon coup de pouce pour leur avenir.