Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Destination OBN...

Destination OBN Toronto présentée par 407 ETR : en route vers Wimbledon

par Mike McIntyre

20 juin 2023

Présenté par

Bienvenue à la Route vers le NBO présentée par 407 ETR. Chaque semaine, nous vous tiendrons au courant de l’action sur le circuit de l’ATP alors que nous nous rapprochons de l’Omnium Banque Nationale qui aura lieu à Toronto du 5 au 13 août.

JOURS AVANT L’OMNIUM BANQUE NATIONALE : 44

Sur le court

La saison sur gazon bat son plein, et la semaine dernière, Frances Tiafoe et Tallon Griekspoor ont conquis des titres.

Le triomphe de Tiafoe à l’Open Boss de Stuttgart a marqué un tournant dans la carrière de l’Américain, car il lui a permis de faire son entrée dans le Top 10 pour la première fois. Pour la première depuis 2012, les États-Unis comptent deux représentants dans ce groupe de l’élite – Tiafoe et Taylor Fritz.

Tiafoe est un joueur électrisant qui sait comment jouer avec la foule. Les amateurs qui assisteront à l’Omnium Banque Nationale verront un joueur qui a beaucoup progressé depuis sa dernière présence à Toronto. C’est en 2021 qu’il a obtenu son meilleur résultat au Canada en accédant au troisième tour en tant que joueur repêché des qualifications. Le jeu de Tiafoe est très solide en ce moment et il sera assurément une menace dans tous les tournois estivaux.

Pendant ce temps, à Bois-le-Duc, aux Pays-Bas, Tallon Griekspoor (6e) a ravi son public en décrochant les grands honneurs. C’est la deuxième année consécutive qu’un espoir local est couronné champion, car l’an dernier, Tim van Rijthoven avait soulevé le trophée. Griekspoor a retranché neuf places à son classement et occupe maintenant le 29e rang mondial, un sommet personnel rendu possible grâce à la conquête de son deuxième titre de la saison – et de sa carrière.

Lire aussi : Début de la saison sur gazon

Après sa sortie prématurée à Roland-Garros, Daniil Medvedev (1er) a aussi été éliminé dès son premier tour à Bois-le-Duc, tombant aux mains d’Adrian Mannarino. Medvedev affiche un pourcentage de victoire de 67 % sur le gazon depuis le début de sa carrière et était finaliste l’an dernier à Halle. En 2021, il avait remporté le titre sur le gazon de Majorque avant de prendre part aux huitièmes de finale de Wimbledon.

À surveiller

Andy Murray ne cesse jamais de surprendre.

Au début du mois, le joueur de 36 ans a déclaré avec assurance qu’il était une menace pour le Top 10 sur le gazon et il vient de gagner deux Challengers consécutifs pour nous rappeler qu’il est à l’aise sur cette surface. Dans la foulée, l’Écossais a réintégré le Top 40 pour la première fois depuis 2018.

Lire aussi : Le poids d’un pays

Lorsqu’on lui a demandé s’il était un sérieux prétendant sur le gazon, Murray a répondu : « Je pense que oui. C’est difficile de le chiffrer, mais oui, je me verrais bien contre beaucoup d’entre eux (Top 10). »

Murray pourrait-il offrir à son public un dernier miracle à Wimbledon cet été ? Physiquement, ce serait beaucoup lui demander, car il devra disputer des matchs au meilleur de cinq manches. Cependant, un tirage favorable pourrait lui permettre de franchir quelques tours. Il y a également une possibilité qu’il fasse partie des têtes de série, ce qui pourrait lui donner un coup de pouce. Il serait plus réaliste de s’attendre à ce qu’il se rende loin, peut-être même gagner un titre, dans les épreuves de catégorie 250 au cours des deux prochaines semaines.

Nick Kyrios a effectué un retour au jeu sur la pelouse de Stuttgart, mais a perdu au premier tour contre Wu Yibing. Il s’agissait de son premier match depuis Tokyo, en octobre dernier, en raison d’une blessure au genou.

Lire aussi : Retour sur les triomphes de Novak Djokovic à Wimbledon, au Canada et aux Internationaux des États-Unis en 2011

L’an dernier à Wimbledon, Kyrgios a atteint sa première finale en tournois du Grand Chelem avant de tomber aux mains de Novak Djokovic. Il reste à voir si son corps se montrera à la hauteur de l’occasion pour lui permettre de se rendre jusqu’à la deuxième semaine du tournoi.

À l’approche de Wimbledon, on doit se demander comment les Canadiens se sentent sur le gazon.

La semaine dernière, Denis Shapovalov a perdu au premier tour à Stuttgart et prend part au tournoi de Halle cette semaine. Malheureusement, Félix Auger-Aliassime est ennuyé par une blessure à l’épaule depuis la saison sur terre battue.

Pendant ce temps, Milos Raonic a fait un retour triomphal à la compétition à Bois-le-Duc après près de deux ans d’absence. En effet, il a surpris Miomir Kecmanovic au premier tour avant de s’incliner face à Jordan Thompson.

Le buzz à l’extérieur des courts

La deuxième partie de la série Break Point (Balle de bris) de Netflix sera présentée à compter du 21 juin et, si on se fie aux cinq premiers épisodes, les amateurs de tennis seront comblés par le dénouement de cette première saison.

On retrouve avec plaisir Nick Kyrgios, Matteo Berrettini, Taylor Fritz, Casper Ruud et Auger-Aliassime alors que la série reprend vers Wimbledon de l’an dernier.

Lire aussi : Rivalité à l’horizon au WTA ?

La série aura une deuxième saison qui, espérons-le, continuera de mettre en lumière plus de personnalités du sport tout en attirant de nouveaux amateurs. Et avec un peu de chance, il y aura peut-être une autre présence canadienne !

Les meilleurs joueurs de l’ATP seront de retour à Toronto cet été pour l’Omnium Banque Nationale qui se déroulera du 5 au 13 août au Sobeys Stadium.Procurez-vous vos billets dès aujourd’hui !