Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
WTA
Destination OBN...

Destination OBN Montréal : Le poids d’un pays

par Paul Rivard

20 juin 2023

Bienvenue à Destination OBN. Chaque semaine nous vous tiendrons informés de toute l’action sur le circuit de la WTA alors que nous nous rapprochons de l’Omnium Banque Nationale qui aura lieu à Montréal du 4 au 13 août.

JOURS AVANT L’OMNIUM BANQUE NATIONALE : 44

SUR LE COURT

Comme tous les habitants d’une île, grande ou petite, les amateurs du Royaume-Uni se serrent les coudes à l’arrivée de l’été puisque débute la courte saison du tennis sur gazon, une surface dont ils ont un quasi-monopole.

Chez eux, ça se passe successivement à Nottingham, Birmingham, Eastbourne et… Londres.

Après avoir vu sept joueuses britanniques participer au tableau principal du tournoi de Nottingham — et dont vous verrez plus bas l’étendue d’un étonnant succès —, il y en aura trois pour l’épreuve de Birmingham.

Rybakina Wimbledon
Photo : AELTC

Sur une base plus générale, une seule joueuse du top 10 (Maria Sakkari) participait à l’un des tournois de catégorie 250 au cours de cette première semaine verte. Le reste de l’élite, sauf Iga Swiatek et Jessica Pegula, reprenait du service au tournoi WTA 500 de Berlin. Les Canadiennes Carol Zhao et Eugenie Bouchard ont vu respectivement leur parcours s’arrêter au premier et au deuxième tour des qualifications alors que Bianca Andreescu était admise dans le tableau principal.

Lire aussi : Début de la saison sur gazon

À SURVEILLER

Qui sera la prochaine reine (anglaise) de Wimbledon ?

Virginia Wade Elizabeth II
Photo : Getty

Cette photo de deux reines remonte à 1977.

La gagnante, Virginia Wade, recevait le plateau Venus Rosewater des mains de Sa Majesté Elizabeth II.

Depuis, personne.

Lire aussi : Rivalité à l'horizon ? 

Qui sera donc la prochaine Britannique à soulever ce prestigieux trophée emblématique au All England Lawn Tennis and Crocket Club (AELTC) ?

Il y a 45 ans, Wade triomphait de la Néerlandaise Betty Stöve, 4-6, 6-3 et 6-1 pour devenir la cinquième Britannique seulement à l’emporter chez elle au cours des 100 dernières années.

Virginia Wade 1977
Photo : Getty

Il y a deux ans, quand Emma Raducanu a pris le monde par surprise, ils sont nombreux à avoir prédit que la jeune Londonienne serait logiquement la prochaine. Mais on connaît la suite. En raison des multiples rebondissements qui ont marqué sa (très) jeune carrière, Raducanu n’est pas la numéro un de son pays. Elle est plutôt la troisième.

C’est Katie Boulter qui est désormais au sommet, suivie de Jodie Burrage.

Katie Boulter Nottingham
Photo : Yahoo Sports

Classement WTA en date du 19 juin 2023

Rang (Âge)

  • No. 77 Katie Boulter (26)
  • No. 108 Jodie Burrage (24)
  • No. 130 Emma Raducanu (20)
  • No. 134 Harriet Dart (26)
  • No. 137 Katie Swan (24)
  • No. 145 Heather Watson (31)

L’embellie à laquelle je faisais allusion, plus haut dans le texte, est survenue au tournoi de Nottingham, qui a pris fin le 18 juin.

Lire aussi : La plus importante semaine de préparation en vue de Wimbledon

Pour la toute première fois de l’histoire de la WTA, il y avait quatre joueuses britanniques dans les quarts de finale d’un tournoi. Cet exploit a été réalisé par les Boulter, Burrage, Dart et Watson. Trois d’entre elles se sont ensuite qualifiées pour les demi-finales, créant une excitation attendue depuis longtemps.

WTA Nottingham Final Graphic
Photo : @WTA


Vous devinez ensuite l’importance que revêtait la finale Boulter-Burrage. Une première finale toute britannique sur le circuit de la WTA, en… 46 ANS !

C’est Boulter qui a été couronnée championne en deux manches de 6-3 et 6-3.

Katie Boulter Nottingham
Photo : Getty


En vertu de sa présence en finale, Katie a fait un bond gigantesque de 49 places au classement.

Lire aussi : En route vers Wimbledon

Tout en souhaitant bien des frissons au public local à compter du 3 juillet prochain, et à moins que Boulter ne connaît une poussée irrésistible, il faut tout de même penser que c’est Raducanu qui est la plus susceptible de recevoir un jour le plateau des mains du roi Charles III.

Emma Raducanu Wimbledon 2022
Photo : David Gray/AELTC

Cette disette chez les dames au All-England Club ne devrait pas être éternelle. Rappelez-vous qu’au tennis masculin, la traversée du désert a duré 77 ans, et que c’est finalement Andy Murray qui est devenu, en 2013, le premier Britannique depuis Fred Perry en 1936, à être sacré champion.

L’espoir fait vivre.

LE BUZZ À L’EXTÉRIEUR DES COURTS

Serena retrouve le gazon

Serena Williams Netherlands
Photo : IconSports


Un retour au jeu en vue du tournoi de Wimbledon ?

Non, Serena Williams ne sortira pas de sa retraite pour essayer de gagner un 24e tournoi du Grand Chelem. Si la célébrissime cadette des sœurs Williams a été vue le 13 juin dernier dans les estrades du stade de Rosmalen, aux Pays-Bas, c’est qu’elle était plutôt venue assister au retour au jeu de Venus.

Lire aussi : Retour sur les triomphes de Novak Djokovic à Wimbledon, au Canada et aux Internationaux des États-Unis en 2011

Venus, qui n’avait pas participé à un tournoi depuis cinq mois, a obtenu un laissez-passer des organisateurs de l’Omnium Libema en préparation pour sa prochaine présence à Wimbledon.

Et, comme c’est souvent le cas, c’est un véritable fossé de générations qui la séparait de sa première adversaire. 25 ans, pour être précis.

Venus Williams s-Hertogenbosch
Photo : Mathias Schulz/WTA


Postée au 696e échelon mondial, la vétérane de 42 ans était opposée à la Suissesse Céline Naef, 202e mondiale. Après avoir remporté la première manche 6-3, Venus a vu l’adolescente de 17 ans revenir de l’arrière et enlever les deux autres manches 7-6(3) et 6-2.


La présence de Serena dans les gradins n’a échappé à personne chez les responsables des réseaux sociaux de Wimbledon. Il n’en fallait pas plus pour qu’on rappelle la présence de la cadette dans les estrades en 2000 lorsque l’aînée commençait à se débattre sur les courts gazonnés.

Serena Venus 23 years later
Photo : @wimbledon


L’étape suivante (et l’avant-dernière) de la Californienne, c’est la Classique Rothesay de Birmingham, toujours en Angleterre. Serena la suivra-t-elle jusqu’à Londres ?

Peut-être est-elle au courant de la possibilité d’un adieu au All-England Club ?

Ceci expliquerait cela…

Venus Williams Wimbledon
Photo : Instagram/elevenbyvenus

Les meilleurs joueurs de la WTA seront de retour à Montréal cet été pour l’Omnium Banque Nationale qui se déroulera du 4 au 13 août au Stade IGA. Procurez-vous vos billets dès aujourd’hui !