Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Résultats de l'...

Sinner et de Minaur visent tous deux un premier titre Masters 1000

par Max Gao

13 août 2023

Jannik Sinner et Alex de Minaur ont commencé la semaine à Toronto en tant que partenaires de double. Ils n’ont pas fait long feu en s’inclinant en trois manches devant Marcelo Arevalo et Jean-Julien Roger. Six jours plus tard, ils sont les derniers joueurs en lice à l’Omnium Banque Nationale présenté par Rogers. Le vainqueur caressera son premier titre Masters 1000 de l’ATP.

Finaliste à Miami en 2021 (contre Hurkacz) et en 2023 (contre Medvedev), Sinner disputera dimanche après-midi sa troisième finale en Masters 1000.

De l’avis de tous, l’Italien a eu une charge de travail plus légère que de Minaur cette semaine. En plus d’obtenir un laissez-passer au premier tour et une victoire par forfait contre Andy Murray au troisième tour, Sinner a battu son compatriote Matteo Berrettini, 6-4 et 6-3, dans son premier match. Il a par la suite survécu contre le vétéran français Gaël Monfils (6-4, 4-6 et 6-3) en quart de finale et battu la 12e tête de série, Tommy Paul, (6-4 et 6-4), en demi-finale après que l’Américain eut éliminé le numéro 1 mondial Carlos Alcaraz.

Grâce à des conditions adaptées à la puissance de son jeu et à la qualité de ses frappes, Sinner a impressionné toute la semaine. Il tentera de devenir le premier Italien à remporter l’Omnium Banque Nationale dans l’ère moderne et seulement le deuxième (après Fabio Fognini) à gagner un titre du Circuit Masters 1ooo. Il convient toutefois de noter que Sinner a joué tous ses matchs, sauf un, en soirée lorsque les conditions de jeu lui sont plus favorables.

« C’est un autre grand défi pour moi, une autre chance. Je suis content d’être arrivé là. J’ai travaillé fort pour des matchs comme les demi-finales et les finales. Je suis heureux de bénéficier d’une autre chance, a déclaré Sinner après sa victoire de samedi soir. De Minaur a démontré à quel point il est un joueur incroyable. Alors, j’essaierai de jouer mon meilleur tennis. J’ai vécu ces situations plusieurs fois, donc je connais cette sensation avant une finale importante, ce qui est bien. J’espère pouvoir en profiter dimanche. »

De Minaur, finaliste la semaine dernière au tournoi ATP 250 de Los Cabos, a remporté 10 de ses 12 matchs depuis Wimbledon. Il n’a fait que gagner en confiance à Toronto où il n’avait jamais remporté un match avant cette semaine. (À Montréal, il a atteint la ronde de 16 l’an dernier.)

Après avoir surpris Cameron Norrie, 11e tête de série, par 7-5 et 6-4, et survécu contre le Canadien Gabriel Diallo (6-4, 7-5), il a surmonté un déficit de 1-5 contre Taylor Fritz, tête de série numéro 8, pour l’emporter 7-6 (7) 4-6 et 6-1. Il a poursuivi sa route avec une victoire époustouflante contre le champion de 2021 et tête de série numéro 2, Daniil Medvedev, 7-6 (7) et 7-5. En demi-finale, de Minaur a résisté aux conditions chaudes et venteuses pour disposer de l’Espagnol Alejandro Davidovich Fokina, 6-1 et 6-3.

« Jannik est l’un des meilleurs frappeurs du circuit. Sa vitesse de balles est énorme des deux côtés. Il peut nous déconcerter, a reconnu de Minaur. Je vais essayer d’avoir le même état d’esprit en finale et de me battre jusqu’à la fin. »

Sinner a remporté ses quatre duels précédents contre de Minaur, ne perdant qu’une seule manche. L’Italien essaiera de nouveau d’utiliser sa puissance de frappe contre l’Australien qui est l’un des joueurs les plus rapides et des meilleurs défenseurs du circuit. De Minaur, d’autre part, devra non seulement bien se défendre, mais aussi trouver des occasions de prendre Sinner à contre-pied.

En finale du double, les ex-champions de Roland-Garros, Arevalo et Rojer affronteront les triples vainqueurs de tournois du Grand Chelem et troisièmes têtes de série, Rajeev Ram et Joe Salisbury, qui ont remporté leur dernier duel en 2022 aux finales Nitto de l’ATP. Ram et Salisbury, champions à Toronto en 2021 et numéros 1 à l’ATP en 2022, joueront leur deuxième finale de l’année après leur titre à Lyon en mai.

Arevalo et Rojer ont pour leur part disposé de trois têtes de série cette semaine — Ivan Dodig et Austin Krajicek (2), Santiago Gonzalez et Édouard Roger-Vasselin (8), ainsi que Marcel Granollers et Horacio Zeballos (7) — en route vers leur troisième finale de l’année. Ils ont remporté les tournois d’Adélaïde et de Delray Beach et gagné 6 de leurs 7 finales quand ils jouaient ensemble.