Passer directement au contenu principal
Montréal: 3 août 2024 - 12 août 2024
|
Toronto: 4 août 2024 - 12 août 2024
Montréal : 3 - 12 août 2024
|
Toronto : 4 - 12 août 2024
ATP
Destination OBN...

Destination OBN Toronto présentée par 407 ETR : Alcaraz couronné à Wimbledon

par Mike McIntyre

18 juillet 2023

Présenté par

Bienvenue à la Route vers le NBO présentée par 407 ETR. Chaque semaine, nous vous tiendrons au courant de l’action sur le circuit de l’ATP alors que nous nous rapprochons de l’Omnium Banque Nationale qui aura lieu à Toronto du 5 au 13 août.

JOURS AVANT L’OMNIUM BANQUE NATIONALE : 20

Sur le court

La troisième épreuve du Grand Chelem est maintenant terminée et Carlos Alcaraz en est le champion. En finale, le joueur de 20 ans a infligé à Novak Djokovic sa première défaite au All-England Club depuis 2017 et son premier revers sur le court central en plus de 10 ans.

La finale tant attendue a comblé les attentes, Alcaraz l’emportant en cinq manches de 1-6, 7-6(6), 6-1, 3-6 et 6-4 pour mettre la main sur le deuxième titre de sa carrière en tournoi du Grand Chelem.

Alcaraz amorce une période excitante sur le circuit ATP et, avec Holger Rune, 20 ans, et Jannik Sinner, 21 ans, insuffle un vent de jeunesse au sommet du tennis masculin. Les trois joueurs n’en sont qu’au début d’une carrière qui promet d’être captivante.

Il est difficile de croire qu’Alcaraz, qui a déjà accompli tant de choses au cours de la dernière année, disputera son premier match professionnel à Toronto dans le cadre de l’Omnium Banque Nationale, dans trois semaines. L’an dernier, à Montréal, il s’était incliné dès son premier duel contre Tommy Paul.

Attendez-vous à un résultat différent cette fois-ci lorsque l’Espagnol fera ses débuts au Sobeys Stadium dans le cadre de la séance de soirée du mercredi 9 août sous les applaudissements d’une foule nombreuse.

Procurez-vous vos billets dès maintenant pour voir le champion de Wimbledon !

À surveiller

L’évolution d’Alcaraz sera extrêmement intéressante à suivre dans les mois et les années à venir. À quand remonte la dernière fois qu’un jeune homme de 20 ans a réalisé autant de choses qu’Alcaraz en si peu de temps ?

Au début de 2022, il était classé à l’extérieur du Top 30. En septembre de la même année, il occupait le premier rang mondial, une place qu’il a échangée à plusieurs reprises avec Djokovic. En fait, depuis 1983, il n’y a jamais eu autant de mouvements au sommet du classement dans une première moitié de saison.

Au cours de son ascension, Alcaraz a conquis 12 titres, dont quatre du Circuit Masters 1000, ainsi que son premier trophée en tournois du Grand Chelem l’été dernier, à Flushing Meadows, avant celui de Wimbledon.

Lire aussi : Les joueurs de l’Omnium Banque Nationale 2023 de Toronto - le Top 10 de l’ATP

Comme il n’avait pas beaucoup d’expérience sur le gazon, plusieurs se demandaient si ses succès sur terre battue et sur ciment se transposeraient sur la pelouse. Alcaraz a rapidement répondu à ces questions.

En effet, il a tout d’abord été couronné champion du tournoi préparatoire au Queen’s Club en prenant la mesure d’Alex de Minaur en finale. Il a poursuivi sur cette lancée au All-England Club en tant que première tête de série (la plus jeune première tête d’affiche depuis Boris Becker en 1987) et s’est frayé un chemin jusqu’en finale lors de laquelle il a vaincu l’un de plus grands joueurs de tous les temps sur cette surface, Djokovic.

En cours de route, il a éliminé Matteo Berrettini, Holger Rune et Daniil Medvedev.

Bien qu’il soit impossible de prédire l’avenir, Alcaraz a déjà démontré qu’il possède tous les attributs pour connaître une carrière prolifique.

Autres scénarios à surveiller

Outre Alcaraz, l’une des plus belles histoires de Wimbledon a été le parcours surprenant de Christopher Eubanks jusqu’en quart de finale.

L’ancienne vedette universitaire a pris part aux qualifications de Wimbledon pour la cinquième fois consécutive et a finalement obtenu sa place au tableau principal. Eubanks a ensuite prolongé son séjour en battant des joueurs comme Cam Norrie (12e) et Stefanos Tsitsipas (5e) avant de tomber aux mains de Medvedev (3e).

En juin, Eubanks a conquis le trophée sur le gazon de Majorque, son premier titre ATP. Pourtant, il ne s’était jamais senti à l’aise sur cette surface, alors que son jeu semble conçu pour la pelouse. Des encouragements de Kim Clijsters avant Wimbledon ont semblé lui donner la confiance dont il avait besoin.

Plus tôt cette année, à Match Point Canada, Eubanks avait déclaré ce qui suit :

« Mon classement a un peu stagné. J’ai l’impression que j’étais un meilleur joueur que l’année précédente, mais les résultats n’étaient pas au rendez-vous. Je pense que maintenant, il s’agit d’accepter de ne pas trop me concentrer sur certains objectifs, mais plutôt d’apprécier le processus, de prendre plaisir à m’entraîner et à travailler les aspects de mon jeu que je dois améliorer. »

Cette approche fonctionne pour l’Américain, qui sera assurément à surveiller à l’Omnium Banque Nationale dans quelques semaines !

Les meilleurs joueurs de l’ATP seront de retour à Toronto cet été pour l’Omnium Banque Nationale qui se déroulera du 5 au 13 août au Sobeys Stadium. Procurez-vous vos billets dès aujourd’hui !